Article Archivé

août 2016

L’Action Solidaire pour Marafa (Asma), une association de Camerounais acquise à la cause de l’ancien ministre incarcéré au Cameroun, a organisé ce dimanche 28 août une manifestation à l’ambassade du Cameroun à Paris pour appeler à la libération de Marafa Hamidou Yaya. Condamné à 20 ans de prison en mai dernier par la Cour suprême pour malversations financières, Marafa est reconnu comme prisonnier politique par le département d’Etat américain.

D’après des organisations de défense des droits de l’homme, Thierry Nembot, jeune tâcheron, est aujourd’hui porté disparu depuis plus de deux semaines. Ce dernier aurait été victime de sévices à lui infligés par le Bataillon d’intervention rapide, une unité spéciale de l’armée camerounaise (Bir). Ce que dément son patron et frère aîné Corantin Goufack qui l’y a conduit pour régler un problème de famille. Une plainte contre ce dernier et des éléments du BIR a été déposée à la Sécurité militaire par des ONG.

Le mouvement lancé récemment par des enseignants réunis au sein du mouvement « Ecole pour tous, rentrée pour tous au Cameroun » part du constat selon lequel les objectifs fixés par l’Unesco pour une démocratisation de l’éducation est toujours hors d’atteinte par le Cameroun.

Le Fonds national de l’emploi (FNE) du Cameroun, à l’initiative du Haut-commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR), a bouclé jeudi 25 août un module de formation des réfugiés urbains de Yaoundé, destinée aux techniques de recherche d’emploi et d’auto emploi.

Son affaire qui s’est ouverte en janvier dernier a connu neuf renvois d’audience depuis décembre 2015.

Au cours d’une conférence de presse vendredi 19 août dernier, le ministre de la Communication a expliqué que les producteurs et consommateurs camerounais n’avaient rien à craindre des Accords de partenariats économiques en vigueur depuis le août dernier.

L’attentat a eu lieu ce dimanche 21 août 2016 au marché de cette localité situé à l’Extrême-Nord du Cameroun. Bilan : 5 morts dont un kamikaze.

L’ONG Amnesty International s’inquiète du manque d’empressement du géant du négoce des marchandises anglais à révéler la nature des déchets toxiques déversés à Abidjan en 2006.

Le producteur et réalisateur audiovisuel revendique à la radio et télévision nationale, la Crtv, le paiement de ses droits d’auteurs depuis 20 ans. D’après lui, la Crtv utilise ses œuvres musicales pour habiller le journal-parler et d’autres émissions de grande écoute sans lui verser le moindre kopeck. A quelques heures du sit-in prévu ce mardi 16 août 2016 au ministère de la Communication à Yaoundé, hurinews.com est allé à sa rencontre.

Pour les préparer à se réinsérer dans la société une fois sortis de prison, les détenus mineurs de la prison centrale de Yaoundé ont droit tous les mercredis à une causerie éducative en présence de leurs parents initiés par le Forum pour le développement du Cameroun (Fodecam). Ce mercredi 10 août, il a été question pour la présidente du Fodecam, Hortense Nagtchouang, de sensibilisation sur l’obéissance aux parents et aux aînés.