Article Archivé

octobre 2016

Dans un communiqué parvenu à notre rédaction, le Réseau de Suivi Indépendant des Politiques Publiques et des Stratégies de Coopération fait également des propositions allant dans le sens de l’amélioration des infrastructures de communication et de la gestion des catastrophes. Ci-dessous, un extrait du communiqué de la plate-forme d’ONG Dynamique Citoyenne.

Dans une correspondance adressée au chef de l’Etat, l’ancien ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation, détenu au secrétariat d’Etat à la défense pour malversations financières, suggère que le chef de l’Etat aille se recueillir sur les lieux du drame.

Pendant 2 jours, Le Centre d’orientation et d’éducation du Cameroun (Coecam) a organisé à Yaoundé une session de formation sur les droits de la femme en matière de procédure pénale.

L’organisation de la société civile croit que cette commission d’enquête créée mardi dernier par le chef de l’Etat camerounais ne va en rien contribuer à la manifestation de la vérité dans la catastrophe ferroviaire du 21 octobre dernier à Eseka.

Créée mardi 25 octobre et constituée de membres du Gouvernement, elle a pour mission de révéler les causes du déraillement survenu dans la matinée du 21 octobre dernier. Le Président de la République, Paul Biya, a signé mardi un décret portant création d’une commission d’enquête sur l’accident ferroviaire survenu le …

Le point focal national de la plate-forme d’ONG Dynamique Citoyenne pointe également du doigt la complicité des gouvernants locaux. Dans une interview accordée à Humanite.fr dimanche 23 octobre 2016, Jean-Marc Bikoko estime également que le bilan de la privatisation des chemins de fer du Cameroun est globalement négatif. Car, avec Bolloré Africa …

L’intégralité du communiqué du directeur Afrique du National democratic institute et président de la fondation Fomunyoh suite au déraillement du train le 21 octobre dernier à Eseka.

Attendu ce mercredi 19 octobre, le verdict de l’affaire du détournement de plus de 1,8 milliards de F CFA imputés à l’ancien directeur camerounais des Impôts a à nouveau été reporté au 3 novembre 2016. La raison évoquée à chaque fois est la composition irrégulière du jury. Tout porte à …

Directeur du site d’information Echosducameroun et de l’hebdomadaire Le Renard, Nestor Ngah Etoga a été gardé à vue puis libéré ce mardi 18 octobre 2016 par la police à Yaoundé. Accusé de chantage par Fipcam, une société forestière, le journaliste évoque comme raison de son incarcération une série d’articles décrivant un climat social malsain au sein de cette entreprise.

D’après l’ONG internationale, le retrait du Burundi de la Cour pénale internationale (CPI) n’est ni plus ni moins que d’une manœuvre du pouvoir burundais visant à entraver le cours normal de la justice internationale après les violences postélectorales de 2015.