Cameroun : Abraham H.Tchaobe : « Nous sommes une organisation de proximité »

Louis MBANGA
par Louis MBANGA octobre 18, 2017 12:55

Cameroun : Abraham H.Tchaobe : « Nous sommes une organisation de proximité »

Grandes Lignes

  • Le président national de l’Association pour Défense et la Promotion des Droits de l'Homme nous présente le bien-fondé de ce mouvement vieux de 14 ans et basé à Bertoua, à l’Est du Cameroun.

Articles Similaires

Le président national de l’Association pour Défense et la Promotion des Droits de l’Homme nous présente le bien-fondé de ce mouvement vieux de 14 ans et basé à Bertoua, à l’Est du Cameroun.

Parlez-nous un peu de votre association, qu’est-ce que l’Asdeprod ?

 Créée en 2003, l’Asdeprod, Association pour Défense et la Promotion des Droits de l’Homme et des Libertés, est une association  à but non lucratif et à caractère socio humanitaire qui milite pour atténuer, prévenir et éradiquer les violations des droits humains. Elle est coiffée par un Bureau Exécutif qui comprend 12 personnes. Plus de 2000 membres sont déjà enregistrés au sein du mouvement. De nouveaux adhérents sont en cours d’inscription. L’Association est basée à Bertoua, capitale régionale de l’Est du Cameroun. Elle entame son implantation sur le territoire national dès décembre prochain.

Qu’est ce qui fait la spécificité de l’Asdeprod par rapport à d’autres organismes de défense des droits de l’homme ?

La spécificité de l’Asdeprod par rapport aux autres organismes de défense des droits de l’homme est qu’il s’agit d’une organisation qui a pour but non seulement de promouvoir et défendre les droits de l’homme, mais elle est aussi un organisme de proximité ,privé et d’accompagnement qui vise l’amélioration des conditions des vie des communautés, le développement durable et autres. Elle permet de rechercher des solutions aux problèmes cruciaux que rencontrent les populations notamment l’éducation, le social, la santé, l’environnement, le civisme….

Abraham Tchaobe

Abraham Tchaobe, président de l’Asdeprod

Quelles sont les actions que  l’Association a déjà entreprises sur le terrain de la défense des droits humains ?

Les actions entreprises par l’Asdeprod sont les suivantes : -La campagne sur la nécessité, l’opportunité et l’obligation de l’établissement de pièces officielles au Cameroun tel que l’acte de naissance, la carte nationale d’identité, acte de mariage et la carte d’électeur ;-le programme « Carton Rouge », une activité quotidienne des membres qui consiste en l’arbitrage et la médiation en cas de conflit au sein des communautés ; -Dénoncer les abus commis par toute autorité dans l’exercice ou hors de ses fonctions notamment le cas de la torture ;-Veiller à l’application des textes nationaux et internationaux par les instances compétentes;-Promouvoir la scolarisation des enfants.

 On ne vous a pas entendu au sujet de certaines actualités des droits de l’homme tels que la crise anglophone en cours ou alors la lutte contre Boko Haram, est-ce un problème de compétence ? Problèmes de moyens où alors les sujets ne vous intéressent pas ?

 Non, pas du tout, elles nous intéressent en tant qu’êtres humains, Camerounais et activistes des droits de l’homme, pour trois raisons : 1-Les actions posées par le gouvernement afin d’apaiser ces crises nous semblent assez suffisantes ;2)La Commission nationale des Droits de l’Homme et des libertés est au côté du gouvernement pour trouver des solutions en vue du retour au calme; 3)S’agissant de la posture de l’Asdeprod face ces actualités, nous sommes en phase d’implantation et n’avons donc  pas encore de démembrement dans les zones où sévissent ces crises. Il sera question pour nous d’écouter, de suivre et d’observer afin de mieux apporter notre modeste contribution pour l’apaisement des conflits et le développement durable.

Propos recueillis par Michel Biem Tong

 

Louis MBANGA
par Louis MBANGA octobre 18, 2017 12:55