Cameroun: Affaire Atangana Mebara: Selon un témoin de l’accusation, l’argent est parvenu à Boieng

Louis MBANGA
par Louis MBANGA février 9, 2015 19:02 Mise à jour

Cameroun: Affaire Atangana Mebara: Selon un témoin de l’accusation, l’argent est parvenu à Boieng

Atangana-Mebara en tenue traditionnel

L’ex-secrétaire général à la présidence, Jean Marie Atangana Mebara, reconnu comme prisonnier politique par l’Union africaine, est accusé d’avoir distrait la somme de 5 millions de dollars américain destinés à l’achat d’un avion présidentiel. Mais d’après un témoin de l’accusation, ministre des Finances à l’époque des faits, l’argent est parvenu directement à la firme Boeing.

Michel Meva’a M’Eboutou l’a affirmé à maintes reprises ce lundi 9 février 2015 au Tribunal criminel spécial de Yaoundé: l’argent débloqué par l’Etat du Cameroun, soit 5 millions de dollars américains, est parvenu dans le compte bancaire du constructeur d’aéronef américain Boeing. Une somme d’argent dont le détournement est imputé à Jean Marie Atangana Mebara, secrétaire général à la présidence à l’époque des faits(2003).

Interrogé par le ministère public sur la nature dudit compte, l’ex- ministre de l’Economie et des Finances, témoin de l’accusation, a affirmé ne connaître ni le numéro, ni la nature du compte. D’après ce dernier, la société américaine avait présenté une facture pro forma sur laquelle était marqué un numéro de compte dans lequel les 5 millions de dollars devait être viré. Michel Meva’a M’Eboutou a dit ne rien savoir sur la gestion des 5 millions de dollars. La cause a été renvoyée au 2 mars prochain pour la cross examination (questions des avocats de la défense au témoin de l’accusation).

Atangana Mebara en compagnie de sa mère

Mendim Me Nko’o

Rappelons que les 5 millions de dollars en question représente l’additif d’un acompte de 4 millions de dollars versés à la société Boieng comme déposit en vue de garantir un avion qui était prêt dans les chaînes du constructeur américain depuis 2002. Au cours d’un précédent procès, M. Mendim Me Nko’o, un autre témoin de l’accusation, ancien cadre à la Société camerounaise des hydrocarbures (qui avait débloqué la somme de 5 millions de dollars pour le compte du Trésor Public) avait reconnu que l’argent n’avait pris aucune destination autre que celle des comptes de Boeing.

Pour mémoire, c’est depuis août 2008 que Jean Marie Atangana Mebara est en détention préventive à la prison centrale de Yaoundé. Après une condamnation à 15 ans ferme en appel en octobre 2012 (après un acquittement en jugement 5 mois plus tard) toujours dans le cadre de l’avion présidentiel, puis une autre à 20 ans ferme un an plus tard pour malversations financières dans le  règlement de la dette de l’ex-compagnie aérienne, Cameroon Airlines vis à vis de ses loueurs d’avion, M.Mebara en est à son 3e procès.

Depuis le 12 juin 2014, il est reconnu comme prisonnier politique par le Comité de libération des prisonniers politiques au Cameroun (Cl2p), mouvement lancé le 3 mai 2014 à Paris. Ceci, un mois après que la Commission des droits de l’homme de l’Union ait demandé au gouvernement camerounais sa libération ou à défaut son jugement sur la base des faits précis.

Michel Biem Tong

 

 

Louis MBANGA
par Louis MBANGA février 9, 2015 19:02 Mise à jour

Abonnez-vous à notre newsletter