Cameroun: Affaire Dieudonné Ambassa Zang: Suite de l’audition des accusés

Louis MBANGA
par Louis MBANGA février 6, 2015 17:16 Mise à jour

Cameroun: Affaire Dieudonné Ambassa Zang: Suite de l’audition des accusés

s-AMBASSA-ZANG_face.jpg++++

Ce vendredi 6 février, c’était au tour d’un ex-secrétaire général au ministère des Travaux publics de présenter les moyens de sa défense. Les faits de détournement de deniers publics à lui imputés remontent à l’époque ou Dieudonné Ambassa Zang, réfugié politique en France, n’est plus ministre des Travaux publics

Deux chefs d’accusations sont mis à la charge de Jean Robert Mengue Meka. Le détournement de la somme de 153 730 722 F Cfa à travers « l’acquisition fictive de matériels et consommables informatiques » et la distraction 18 683 380 F Cfa dans le paiement du personnel de la cellule Sigipes (système intégré de gestion du personnel de l’Etat et de la solde) sans justificatif de missions effectuées.

Des accusations battues en brèche ce vendredi 6 février 2015 au Tribunal criminel spécial par l’ancien secrétaire général du ministère des Travaux publics. Pour se défendre, M.Mengue Meka a dit ne pas reconnaître la somme de 153 730 722 F Cfa mis à charge: »cette somme ne fait pas patie de ma comptabilité » s’est-il défendu. D’après lui, il a eu plutôt à gérer un budget de fonctionnement de plus de 190 000 000 de F Cfa pour l’achat du matériel informatique.

Les encours du Mintp

ambassaZangréfugiépolitique.jpg ++++

L’ancien Sg a ajouté que l’acquisition de ce matériel n’est pas fictive en en voulant pour preuve un procès-verbal de réception de ce marché de livraison du matériel informatique ainsi que les états de cession dudit matériel aux différents services.

Pour ce qui est du paiement du personnel, Mengue Meka a soutenu que cette tache ne revient pas à un Sg de ministère. Pour justifier le bon usage des 18 millions dont le détournements lui est imputé, l’ex-Sg du ministère des Travaux publics a produit les encours du ministère des Travaux publics pour le compte de l’exercice 2005.Lesquels encours retracent tous les paiements effectués ainsi que les bénéficiaires.

L’affaire a été renvoyée au 26 février prochain pour audition des témoins de M.Mengue Meka. Les faits imputés à cet accusé surviennent au moment où l’accusé principal, Dieudonné Ambassa Zang, n’est plus à la tête du ministère des Travaux publics. Ce dernier est accusé d’avoir détourné environ 5 milliards de F Cfa à travers le paiement injustifié des indemnités aux membres de commissions de passation de marché et de comité interministériels, annulation des pénalités en faveur d’un bénéficiaire de marché et l’attribution d’un marché de gré à gré pour les travaux de réhabilitation du pont sur le Wouri.

Des accusations que l’ancien député de la Mefou et Afamba a toujours nié. Réfugié politique en France depuis 2010, son procès est suivi de près par l’Union interparlementaire et par le Comité de libération des prisonniers politiques au Cameroun (Cl2p).

La rédaction

Louis MBANGA
par Louis MBANGA février 6, 2015 17:16 Mise à jour