Cameroun : Anniversaire : FODECAM, 10 ans au service de l’enfance en détresse

Louis MBANGA
par Louis MBANGA juin 29, 2016 12:05

Cameroun : Anniversaire : FODECAM, 10 ans au service de l’enfance en détresse

Grandes Lignes

  • A l’occasion de son 10e anniversaire et de la 2e édition de l’opération « Cœur en chœur », le Forum pour le développement du Cameroun (Fodecam) a annoncé, au cours d’une conférence de presse ce mardi 28 juin 2016 à Yaoundé, des activités en faveur des enfants de la rue et des détenus mineurs.

Articles Similaires

A l’occasion de son 10e anniversaire et de la 2e édition de l’opération « Cœur en chœur », le Forum pour le développement du Cameroun (Fodecam) a annoncé, au cours d’une conférence de presse ce mardi 28 juin 2016 à Yaoundé, des activités en faveur des enfants de la rue et des détenus mineurs.

Hortense Nagtchouang y croit dur comme fer : « l’émergence en 2035 va se faire aussi avec les détenus mineurs et les enfants de la rue car parmi eux se trouvent des génies ».La présidente du Forum pour le développement du Cameroun (Fodecam) était face à la presse ce mardi 28 juin 2016 à la salle des conférences de l’hôtel des députés à Yaoundé pour décliner le bilan de 10 ans d’existence de son association ainsi que les activités prévues à l’occasion de la 2e édition de l’opération « Cœur en chœur » (la première a eu lieu en 2014).

fodecam 2

Image de la conférence de presse

Créé en 2006, le Fodecam a pour objectif d’encadrer et de favoriser la réinsertion socioprofessionnelle les enfants de la rue et des détenus mineurs. Au cours de la conférence de presse, Hortense Nagtchouang a annoncé l’organisation du 30 juin au 1er juillet 2016 d’une campagne de santé à la prison centrale de Yaoundé en faveur des détenus mineurs. Il sera question en effet d’une campagne de dépistage du VIH-SIDA et de bien d’autres maladies. D’après la présidente du Fodecam, les sujets déclarés porteurs du VIH-SIDA seront suivis puis pris en charge. Tandis que ceux souffrant d’autres maladies recevront des médicaments gratuitement.

Pour une loi contre la maltraitance des enfants

Fodecam, c’est aussi 10 ans d’engagement au service des enfants de la rue : « notre bilan est largement positif », se satisfait la présidente de l’association qui dit avoir permis la réinsertion de pas mal d’enfants de la rue dont Martial Ateba, aujourd’hui le plus jeune écrivain de la maison d’édition l’Harmattan-Cameroun. L’association revendique également l’insertion de 30 enfants dans la région du Nord en 2008, ainsi que des dons en produits alimentaires aux détenus mineurs.

fodecam 1

La présidente de Fodecam, Hortense Nagtchouang, au côté des détenus mineurs

Pour Hortense Nagtchouang, le phénomène des enfants de la rue trouve son explication dans le relâchement de l’encadrement familial. La présidente du Fodecam s’est insurgée contre la maltraitance des enfants et a plaidé pour l’adoption au parlement d’une loi « contre les parents qui ne respectent pas les droits des enfants ».

hurinews.com

 

 

Louis MBANGA
par Louis MBANGA juin 29, 2016 12:05