Cameroun : « Appui à la participation politique des femmes » : More Women in Politics outille ses partenaires

Louis MBANGA
par Louis MBANGA avril 1, 2016 11:06 Mise à jour

Cameroun : « Appui à la participation politique des femmes » : More Women in Politics outille ses partenaires

Pendant 3 jours, une dizaine d’organisations de la société civile spécialisées dans les questions du genre se sont imprégnés des contours du projet « Appui à la massification de la participation politique des femmes aux échéances électorales de 2018 » financé par l’Union européenne. Pendant l’atelier, More Women in Politics a décroché un partenariat stratégique avec la Fondation Kofi Annan pour la Paix pour ce projet.

Programme de mise en œuvre du projet. Cadrage sur la stratégie de communication. Système de suivi-évaluation. Procédures administratives et financières. Tels sont entre autres les points abordés au cours de l’atelier de planification opérationnelle du projet « Appui à la massification de la participation politique des femmes aux échéances électorales de 2018 ».

Il a été question pour les organisations de la société civile telles que Genre en Action, Reach out Cameroun, Horizon Femmes, Widevision, Ridev, ASPROMOD, etc, au cours de cet atelier qui s’est ouvert le 29 mars 2016 dernier pour s’achever le 31 mars 2016 au siège de More Women in Politics au quartier Tsinga à Yaoundé, des modalités et stratégies de mise en œuvre du projet.

??????????

Des membres du consortium du projet attentifs aux explications du facilitateur lors de l’atelier

 

400 volontaires pour implémenter le projet

Des échanges, il ressort que pendant la durée du projet qui s’étend jusqu’aux échéances électorales de 2018, il sera question des campagnes de sensibilisation, des causeries éducatives  qui seront menées par 400 volontaires formés (200 femmes et 200 étudiants) et verront la participation des responsables des centres de promotion de la femme des régions couvertes par le projet. Les médias seront également mis à contribution.

A l’issue de ce déploiement sur le terrain, il est attendu entre autres  que les femmes candidates aux élections présidentielles, sénatoriales, législatives et municipales  acquièrent de la compétence économique et politique nécessaire, que   500 personnalités (leaders communautaires, dirigeants des partis politiques, média,  universitaires, artistes, Leaders traditionnels, Ministres du culte) au niveau national signent la Charte de la participation politique des femmes.

??????????

Une poignée de main entre Justine Diffo et ARNAULD A. AKODJENOU qui scelle le partenariat entre More Women in Politics et La Fondation Kofi Annan pour le compte du projet

 

La Fondation Kofi Annan appuyera le projet

Autres résultats attendus, l’amélioration des connaissances démocratiques et citoyennes et la participation effective au vote et à l’observation du processus électoral de 500 000 personnes, dont près de 60% de femmes rurales et 40% de femmes urbaines. Au cours de l’atelier, les participants ont reçu le 31 mars 2016 en matinée, la visite officielle du conseiller spécial aux affaires humanitaires, paix et Etat de Droit à la Fondation Kofi ANNAN, ARNAULD A. AKODJENOU, en tournée en Afrique Centrale.

Après avoir présenté cette institution qui a pour mission la paix dans le monde et particulièrement en Afrique, l’observatoire du processus démocratique sous l’angle électoral et la formation d’une jeune génération de leaders, ARNAULD A. AKODJENOU et la coordinatrice nationale de More Women in Politics ont conclut un partenariat qui permettra à la Fondation Kofi Annan d’appuyer le projet en termes d’expertise technique.

??????????

Le conseiller spécial de la Fondation Kofi Annan s’adresse aux participants de l’atelier

 

Rappelons que projet prévoit la sensibilisation des femmes sur la préservation de la paix et de la stabilité en période pré-électorale, électorale et post-électorale.

7 régions concernées

Le projet « Appui à la massification de la participation politique des femmes aux échéances électorales de 2018» financé par l’Union européenne consiste à contribuer à l’amélioration de la démocratie camerounaise à travers le développement d’une culture démocratique et citoyenne chez 500 000 femmes.

Une démocratie qui permettra de favoriser une meilleure expression du genre dans la gestion publique dans 20 communes localisées dans 7 régions identifiées par le projet. Il s’agit des régions du Centre, du Sud, de l’Ouest, de l’Extrême-Nord, du Littoral, du Nord-Ouest et du Sud-Ouest.

hurinews.com

??????????

Photo de famille pour conclure l’atelier

 

Louis MBANGA
par Louis MBANGA avril 1, 2016 11:06 Mise à jour