Accueil»Dernières Infos»Cameroun: Climat des affaires: L’Afrique centrale se dote du Pracaac

Cameroun: Climat des affaires: L’Afrique centrale se dote du Pracaac

0
Partages
Pinterest Google+
la salle des travaux au Hilton Hotel
La salle des travaux au Hilton Hotel

Ce programme qui a pour but de permettre l’assainissement du climat des affaires dans la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (Ceeac) a été adopté à l’issue des travaux  qui se sont tenus entre le 11 et le 12 décembre dernier.

Les hommes d’affaires des 10 Etats de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (Ceeac)  devront s’y habituer désormais: le Programme régional pour l’amélioration du climat des affaires en Afrique centrale (Pracaac). Il s’agit d’une retombée de la conférence  qui s’est tenue les 11 et 12 décembre dernier au Hilton Hotel de Yaoundé. Le Pracaac est l’aboutissement d’une réflexion concertée plusieurs experts de la Ceeac et de l’Union européenne qui ont démarré en novembre dernier à Douala.

Au cours des travaux de la semaine dernière, Bertille Mapouata, directeur de la Coopération au ministère de l’Economie, des finances, du plan, du portefeuille public et de l’Intégration du Congo, a déclaré que “le climat des affaires dans la Ceeac n’est pas favorable à l’épanouissement des investisseurs tant nationaux qu’internationaux”.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

BizClim

Aussi, le Pracaac envisage t-il de faciliter le dialogue secteur public-secteur privé, renforcer l’intégration sous-régionale, promouvoir une administration moderne et connectée, améliorer l’efficacité du système judiciaire et enfin promouvoir une plus grande adéquation formation/emploi.

Cette conférence de validation a été organisée par la Facilité climat des affaire Acp (Afrique Caraïbes Pacifique) connue sous l’acronyme BizClim. Cette dernière est une initiative conjointe Acp-Ue financée par le 10e Fonds européen de développement.

Michel Biem Tong

Commentaires

commentaires

Article précédent

Cameroun: Jean-Emmanuel Foumbi, chronique d'une mort programmée

Article suivant

Cameroun: Abus: Près de 2 ans de détention sans jugement pour Mbia Enguene