Cameroun: Délestages électriques: La Ligue des consommateurs déclare la guerre à Enéo

Louis MBANGA
par Louis MBANGA juin 8, 2015 22:58 Mise à jour

Cameroun: Délestages électriques: La Ligue des consommateurs déclare la guerre à Enéo

Au cours d’un point de presse ce lundi 8 juin 2015 à Yaoundé, le président de la Ligue camerounaise des consommateurs a annoncé pour lundi 15 juin prochain une manifestation devant les locaux de Eneo Cameroun, la société en charge de produire de l’énergie électrique. Ses camarades et lui entendent ainsi dénoncer les coupures intempestives de l’énergie électrique qui ont cours en ce moment à travers le pays.

« Eneo nous a déclaré la guerre, il nous trouvera sur son chemin », rage le président de la Ligue camerounaise des consommateurs (Lcc). Face à la presse ce lundi 8 juin 2015 au siège de la Lcc sis à Etoa Meki, à Yaoundé, Delor Magellan Kamseu Kamgaing a dévoilé « le plan de guerre » de la Ligue contre Eneo-Cameroun, la société en charge de produire et de distribuer de l’énergie électrique. C’est ainsi qu’une manifestation pacifique est annoncée pour ce lundi 15 juin devant l’agence Centre-Sud-Est de Eneo-Cameroun à Yaoundé entre 9 h et 10h. Plus de 100 membres du Lcc vêtus de noir et munis d’appareils défectueux du fait de ces multiples coupures d’énergie électrique, sont attendus à cette manifestation.

Depuis quelques semaines, le Cameroun vibre au rythme des coupures intempestives de l’énergie électrique. Il ne se passe plus un jour sans que les populations, notamment celles des grandes villes comme Yaoundé et Douala, ne soient sevrées de cette précieuse ressource. Au cours d’un point de presse jeudi 4 juin dernier à Douala, le directeur général d’Enéo, Jöel Nana Kontchou a expliqué cette situation par la baisse du débit du fleuve Sanaga sur laquelle sont construits les barrages hydroélectriques d’Edéa et Songloulou.

Une explication balayée d’un revers de la main par la Lcc: « en ce moment, les pluies provoquent même des inondations dans certains quartiers », s’étonne Delor Kamseu Kamgaing. Par ailleurs, le patron de la Lcc soupçonne la société Enéo de ne pas vouloir opter pour les solutions alternatives que sont les centrales thermiques qui, d’après lui, lui serait très coûteux en gaz et en carburant.

???????????????????????????????

Le président de la Lcc face aux hommes de médias

 

Au cours de la conférence de presse, le président de la Lcc a également annoncé la saisine dans les prochain jours de la Commission nationale anti-corruption (Conac) pour une enquête sur les conditions dans lesquelles les parts de l’ancienne société Aes Sonel ont été attribuées à Actis, une société de droit anglais, par de hauts fonctionnaires camerounais. Aux dernières nouvelles, une rencontre entre  le sous-préfet de Yaoundé 3e et le président de la Lcc est prévue ce mardi 9 juin 2015 à 9h.

hurinews.com

 

Louis MBANGA
par Louis MBANGA juin 8, 2015 22:58 Mise à jour