Cameroun : Déraillement d’Eséka: Le groupe Bolloré entièrement responsable du drame selon l’activiste Jean Marc Bikoko

Louis MBANGA
par Louis MBANGA octobre 25, 2016 06:35

Cameroun : Déraillement d’Eséka: Le groupe Bolloré entièrement responsable du drame selon l’activiste Jean Marc Bikoko

Grandes Lignes

  • Le point focal national de la plate-forme d’ONG Dynamique Citoyenne pointe également du doigt la complicité des gouvernants locaux.

Articles Similaires

Le point focal national de la plate-forme d’ONG Dynamique Citoyenne pointe également du doigt la complicité des gouvernants locaux.

Dans une interview accordée à Humanite.fr dimanche 23 octobre 2016, Jean-Marc Bikoko estime également que le bilan de la privatisation des chemins de fer du Cameroun est globalement négatif. Car, avec Bolloré Africa Logistics comme actionnaire de référence, Camrail exploite le réseau ferroviaire du Cameroun depuis 1er avril 1999 dans le cadre d’un contrat de concession signé avec l’État du Cameroun. «Dix-sept ans plus tard, aucune des missions dévolues à L’Office du chemin de fer TransCamerounais en termes de travaux de construction et de renouvellement des infrastructures n’a été réalisée. Les Camerounais aimeraient savoir combien de nouveaux bâtiments ont été construits, combien d’extensions ont été mises en place par Camrail, pourquoi l’écartement du rail camerounais est resté celui de l’époque coloniale», indique-t-il.

bikoko-600x450

Le point focal national de Dynamique Citoyenne, plate-forme de suivi indépendant des politiques publiques, pense également que «le groupe Bolloré Africa Logistics a juste réorganisé le transport des marchandises et des personnes, rationalisé la gouvernance financière de l’ancienne Regifercam, importé de vieilles locomotives d’Amérique du Nord qui correspondent à l’écartement du rail au Cameroun et repeint les vieux wagons existant. Au vu et au su de tout le monde, avec la complicité des gouvernants actuels du Cameroun».Pour revenir au déraillement du train survenu à Eséka vendredi 21 octobre 2016, Jean Marc Bikoko adosse l’entière responsabilité à Camrail.

Source : camerouninfo.net

Louis MBANGA
par Louis MBANGA octobre 25, 2016 06:35

Abonnez-vous à notre newsletter