Cameroun : Droit des consommateurs : Le Mnc dit non à une éventuelle hausse des prix de l’huile de palme

Louis MBANGA
par Louis MBANGA novembre 12, 2015 09:55

Cameroun : Droit des consommateurs : Le Mnc dit non à une éventuelle hausse des prix de l’huile de palme

Au cours d’un point de presse ce mercredi 11 novembre à Yaoundé, le président du Mouvement national des consommateurs (Mnc) a trouvé injustifié le renchérissement annoncé des prix de ce produit alors que les coûts de production à la Société camerounaise de palmeraie n’ont pas bougé.

L’annonce n’a pas été formalisée par un communiqué de la Société camerounaise de palmeraies (Socapalm). Mais au sein du Mouvement national des consommateurs (Mnc), l’information circule désormais. Selon son président, Alphonse Isi, l’organisme de défense des droits des consommateurs a appris après recoupement d’informations que la Socapalm aurait fait parvenir au gouvernement une proposition de hausse des prix de l’huile de palme : « nous disons non et non à une éventuelle augmentation du prix du litre d’huile de palme brute », a martelé le patron du Mnc face aux hommes de médias, ce mercredi 11 novembre à la Chambre de commerce de Yaoundé.
D’après le Mnc, cette croisade contre la hausse annoncée des coûts de l’huile s’explique par un risque de grogne sociale : « les revenus des milliers de consommateurs de cette denrée se sont malheureusement dégradés. Si par extraordinaire, on augmentait le prix du litre d’huile de palme, il y aurait une levée de boucliers sans précédent dans le pays », prévient Alphonse Isi. Par ailleurs, a-t-on appris du patron du Mnc, après les émeutes de la faim de fin février 2008, le prix de l’huile de palme est strictement encadré parce que consommée par des gagne-petits.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
D’après Alphonse Isi, la Socapalm se propose de faire passer les prix de 600 F Cfa à 750 voire 800 F Cfa. Question de journaliste, qu’entend faire le Mnc au cas où les prix sont revus à la hausse ? : « Nous allons continuer à faire des plaidoyers, nous dirons au gouvernement que nous ne sommes pas d’accord », promet le président du Mnc.
hurinews.com

Louis MBANGA
par Louis MBANGA novembre 12, 2015 09:55

Abonnez-vous à notre newsletter