Cameroun : Droits civils : Le rôle trouble du patron de la police dans une famille endeuillée

Louis MBANGA
par Louis MBANGA décembre 23, 2016 16:03

Cameroun : Droits civils : Le rôle trouble du patron de la police dans une famille endeuillée

Grandes Lignes

  • Au cours d’un point de presse lundi dernier, Raymond Ndi Samba a dénoncé l’immixtion du Délégué général à la sûreté nationale, Martin Mbarga Nguele dans l’organisation des obsèques de son père Joseph Ndi Samba, promoteur d’établissement scolaire secondaire et supérieur décédé en mai dernier.

Articles Similaires

Au cours d’un point de presse lundi dernier, Raymond Ndi Samba a dénoncé l’immixtion du Délégué général à la sûreté nationale, Martin Mbarga Nguele dans l’organisation des obsèques de son père Joseph Ndi Samba, promoteur d’établissement scolaire secondaire et supérieur décédé en mai dernier.

« Il passe au forcing, il me persécute, m’enferme parce que je tiens tête, comme il vient de faire avec mes frères », se souvient le fils aîné de feu Joseph Ndi Samba, décédé le 13 mai dernier. Au cours d’un point de presse lundi 19 décembre 2016 dans ses bureaux au campus de l’Institut Samba Supérieur au quartier Tropicana à Yaoundé, Raymond Ndi Samba a accusé le Délégué général à la sûreté nationale (patron de la police nationale), Martin Mbarga Nguele.

Selon le témoignage de Raymond Ndi Samba, Martin Mbarga Nguele dit avoir souhaité mettre son frère en terre et obéit aux instructions du chef de l’Etat. Mais il dément tout lien de parenté entre les deux hommes : « Monsieur Mbarga Nguele n’est pas parenté avec nous, il n’est ni le frère de M.Ndi Samba, ni l’oncle ni quoi que ce soit…celui qui a été mandaté par le chef de l’Etat comme représentant officiel c’est le ministre de la Santé, André Mama Fouda ».

ndi-samba

Raymond Ndi Samba, fils du défunt

D’après le récit du fils de feu Joseph Ndi Samba, le patron de la police s’est impliqué dans l’organisation des obsèques de son père en y incluant certains de ses proches parents. Mais la grande famille Samba lui signifie par exploit d’huissier le 28 juin 2016 de justice le rejet de l’implication du Délégué dans l’organisation des obsèques.

Martin_Mbarga_Ngul.png+++

Le patron de la police, Martin Mbarga Nguele

Pourquoi le patron de la police peut-il s’immiscer dans les affaires d’une famille qui n’est pas la sienne ? Raymond Ndi semble voir la main de M.Mbarga Nguele dans l’arrestation récemment par la police des responsables (dont deux de ses frères) d’un établissement scolaire du complexe Ndi Samba à Yaoundé à l’instigation de deux de ses sœurs avec lesquelles il est en conflit de succession : « pourquoi c’est toujours la police du même commissariat qui intervient alors que la gendarmerie est située juste à 100 m ? », s’interroge le chef de la famille Samba.

D’après Raymond Ndi Samba, Martin Nguele et son père Joseph Ndi Samba ont été ennemis  pendant plusieurs années.  Nos démarches pour entrer en contact avec le patron de la police pour avoir sa version des faits se sont avérées vaines.

hurinews.com

 

Louis MBANGA
par Louis MBANGA décembre 23, 2016 16:03

Abonnez-vous à notre newsletter