Cameroun : Exclusif : Voici la preuve du complot contre le prisonnier politique Iya Mohamed

Louis MBANGA
par Louis MBANGA juillet 25, 2016 06:27

Cameroun : Exclusif : Voici la preuve du complot contre le prisonnier politique Iya Mohamed

Grandes Lignes

  • Une correspondance datée du 9 juillet 2013 (quelques semaines après l’arrestation d’Iya Mohamed) parvenue à notre rédaction contient des accusations de détournements massifs contre l’ancien directeur général de la Sodecoton, Iya Mohamed, prisonnier politique selon l’ONG basée en France CL2P. Destinée au président de la République, cette lettre est attribuée par nos sources à l’actuel directeur général de cette société cotonnière, en service à l’Union européenne au moment de l’interpellation de M. Iya et précédemment cadre de cette société cotonnière. Mais ce dernier nie en être l’auteur. Quelqu’en soit le rédacteur, cette missive est révélatrice d’un complot contre l’ancien patron de la Sodecoton au début de ses déboires judiciaires.

Articles Similaires

Une correspondance datée du 9 juillet 2013 (quelques semaines après l’arrestation d’Iya Mohamed) parvenue à notre rédaction contient des accusations de détournements massifs contre l’ancien directeur général de la Sodecoton, Iya Mohamed, prisonnier politique selon l’ONG basée en France CL2P. Destinée au président de la République, cette lettre est attribuée par nos sources à l’actuel directeur général de cette société cotonnière, en service à l’Union européenne au moment de l’interpellation de M. Iya et précédemment cadre de cette société cotonnière. Mais ce dernier nie en être l’auteur. Quelqu’en soit le rédacteur, cette missive est révélatrice d’un complot contre l’ancien patron de la Sodecoton au début de ses déboires judiciaires.

Les signes de la cabale contre Iya Mohamed de plus en plus visibles. C’est en tout cas ce que laisse croire cette correspondance parvenue à notre rédaction  et destinée au président de la République, Paul Biya. L’auteur de la correspondance datée du 9 juillet 2013  y accuse l’ancien directeur général de la Société de développement du coton (Sodecoton) du détournement de plusieurs milliards de F CFA : « plus de 100 milliards ont été détournés à la Sodecoton du temps où Monsieur Iya Mohamed la gérait… », peut-on lire dans la lettre. Iya Mohamed est actuellement incarcéré à la prison centrale de Yaoundé pour détournements de fonds publics.

En plus du détournement, son auteur semble n’avoir aucun doute sur la véritable nationalité d’Iya Mohamed : « je voudrais tout d’abord attirer votre délicate attention sur ce qui vous a été sûrement signalé à savoir la nationalité douteuse du nommé Iya Mohamed qui de sources limpides seraient Nigérian ». Cette lettre a été rédigée presqu’un mois jour pour jour après l’arrestation d’Iya Mohamed le 10 juin 2013 dans un hôtel de Yaoundé par des gendarmes. Président de la Fédération camerounaise de football (Fecafoot) à l’époque, il revenait de Lomé au Togo où les Lions indomptables du Cameroun ont disputé la veille un match qualificatif pour le mondial brésilien de 2014 remporté par le pays hôte.

iya_mohammed+++

Coïncidences

Sur l’auteur de la lettre, le flou persiste. D’après des sources proches d’Iya Mohamed qui nous l’ont transmise, c’est l’actuel directeur général de la Sodecoton qui l’a rédigé. Faux, répond ce dernier : « je ne suis pas l’auteur de cette lettre, je ne m’y reconnais pas et je n’ai jamais écris contre Iya Mohamed », s’est défendu Mohamadou Bayéro Bonou joint au téléphone par hurinews.com. Contacté à son tour par nos soins, l’avocat d’Iya Mohamed a dit ne pas être au courant de l’existence de cette lettre. D’après Me Eugène Balemanken, son client garde plutôt de très bonnes relations avec son lointain successeur : « M.Iya dit de lui qu’il est compétent, ils ont de très bons rapports et le nouveau Dg de la Sodecoton est même venu récemment le voir en prison », a indiqué le conseil de l’ancien patron de la Sodecoton.

Des coïncidences méritent cependant d’être relevées après lecture de cette lettre. L’actuel Dg de Sodecoton et Iya Mohamed ont épousé chacun des sœurs. Dans la correspondance, il est mentionné que : « mon épouse qui est en même temps la sœur de la dame de Monsieur Iya Mohamed… ». Mohamadou Bayero Bonou a également exercé à l’Union européenne avant sa récente nomination à la tête de la Sodecoton. Dans la lettre, on peut lire : « je suis en ce moment en servie (sic) à l’Union européenne… ». Par ailleurs, l’auteur de la lettre dit avoir fourni à la Commission nationale anti-corruption des informations sur des malversations financières à la Sodecoton. Curieusement, fin décembre 2013, le rapport 2012 de cette commission va faire état d’un détournement de plus de 113 milliards de F CFA  comme le précise d’ailleurs la correspondance.

lettre contre Iya Mohamed

lettre contre Iya Mohamed2

La correspondance qui accable Iya Mohamed

Complot politique

Puisque l’actuel Dg de Sodecoton nie être l’auteur de la correspondance, qui donc l’aurait rédigé ? S’agit-il d’un montage orchestré par un de ses détracteurs pour lui nuire quelques semaines seulement après sa nomination à la tête de la Sodecoton ? Quel intérêt aurait l’auteur de la lettre (au cas où ce ne serait pas M. Bayero) à monter l’actuel patron de la Sodecoton contre Iya Mohamed qui visiblement  avaient de bonnes relations et pourquoi aborder dans cette correspondance l’axe de la gestion d’Iya plutôt qu’un autre problème ? Le signataire de la lettre aurait-il agi de lui-même ou sous la dictée d’un ou des commanditaires ? Dans l’hypothèse où ce serait une lettre anonyme, il est difficile de ne pas y voir un complot aux relents politiques contre Iya Mohamed au début de ses démêlés avec la justice.

Condamné à 15 ans de prison ferme le 3 septembre 2015 par le Tribunal criminel spécial anti-corruption, Iya Mohamed est accusé du détournement de 11 milliards de F CFA entre 2005 et 2010 du temps où il fut directeur général de la Sodecoton.  Mais pour le Comité de libération des prisonniers politiques (CL2P), ONG basée en France qui défend la cause des prisonniers politiques au Cameroun et à travers l’Afrique, l’ancien patron de la Sodecoton est considéré comme un prisonnier politique. Originaire de la même localité que le célèbre prisonnier politique Marafa Hamidou Yaya et proche de ce dernier, Iya Mohamed a été interpellé quelques jours avant les élections à la Fecafoot.

De l’avis d’analystes politiques et sportifs, le prétexte de sa gestion à la Sodecoton a été utilisé pour l’écarter de la course vers un nouveau mandat à la tête de la Fédération. De sources médiatiques, c’est Paul Biya lui-même qui, au cours d’une réunion avec certains de ses proches collaborateurs à l’hôtel Intercontinental de Genève en Suisse, a décidé de l’arrestation d’Iya Mohamed.

Michel Biem Tong

Louis MBANGA
par Louis MBANGA juillet 25, 2016 06:27

Abonnez-vous à notre newsletter