Cameroun : François Ndengue : Le Picasso des droits de l’enfant

Louis MBANGA
par Louis MBANGA août 13, 2015 05:40

Cameroun : François Ndengue : Le Picasso des droits de l’enfant

A travers la conception, la fabrication et l’exposition des objets d’art au Cameroun et à travers le monde, cet architecte de formation  vulgarise  à sa manière le message de la lutte contre les abus faits aux droits de l’enfant.

« Faire travailler les enfants, c’est bon, mais respecter l’âge minimum du travail des enfants c’est encore mieux », « parents, stop à la violence des enfants ». Tels sont les messages que l’on peut lire sur quelques tableaux placé au bas d’une table. Sur cette dernière, sont disposés pêle-mêle jouets, bibelots et jeux  pour enfants fabriqués à base d’argile et de matériaux de récupération : « il est question d’aider les enfants à s’épanouir », explique François Ndengue. Cet architecte de formation, la quarantaine entamée, a fait de l’art une arme de combat contre les violations des droits de l’enfant.

C’est au cours du Forum national des droits de l’homme qui s’est tenu à Yaoundé du 4 au 6 août dernier qu’hurinews.com l’a rencontré. Promoteur du Chantier d’Appui, de Loisirs, de Bricolage des Lapinos (Calbril),  créé en 2010 dans le but de promouvoir l’éducation de base et du droit de l’enfant, François Ndengue a fait de la vente de ces objets d’art, la source de financement de cette association : « nous ne bénéficions d’aucun financement, nous vendons nos objets d’art dans les marchés et à l’occasion des foires et expositions comme celle-ci (forum national des droits de l’homme, ndlr) ».

??????????

François Ndengue voyage aussi à l’international pour vulgariser ses réalisations. En 2002, il a exposé en Allemagne toujours dans le cadre d’un événement relatif aux droits de l’enfant.

hurinews.com

 

Louis MBANGA
par Louis MBANGA août 13, 2015 05:40

Abonnez-vous à notre newsletter