CAMEROUN : FUITE MASSIVE DES HOMOSEXUELS

Louis MBANGA
par Louis MBANGA août 12, 2013 17:58 Mise à jour

CAMEROUN : FUITE MASSIVE DES HOMOSEXUELS

CAMEROUN : FUITE MASSIVE DES HOMOSEXUELS

Le traitement sauvage et barbare réservé aux homosexuels au Cameroun se passe de tout commentaire. En violation de tous les droits humains et ceci sous la barbe des autorités et des citoyens qui savourent le spectacle macabre. Dès lors, cette communauté sexuelle devient persona non grata au pays de Paul BIYA. D’ailleurs les évènements de 2013 nous en donnent raison.

La police camerounaise a déclare avoir ouvert une enquête suite au décès de l’activiste de l’association LGBT, Eric LEMBEMBE, en 2013. Mais malgré cela on reste pessimiste dans la communauté gay lorsqu’on connait comment se termine en général les enquêtes de ce genre dans notre pays. Depuis l’annonce du décès de l’un de leur plus grand protecteur, c’est la panique totale, les gays sont apeurés, on dénote ainsi une grosse vague de tentatives de fuites du pays des membres de cette communauté ces dernières années.

En effet bon nombre de gays tentent désespérément de rejoindre l’occident a tout prix et par tous les moyens dans l’espoir de trouver une meilleure considération en outre-mer, du fait de la mort et des atrocités subies par un des leurs. La France, l’Allemagne et l’Angleterre sont par exemple les pays prisés pour cette mésaventure.

homo

Mais la route  »du désert » est la solution la plus utilisée par ces derniers pour s’en sortir, étant donne que l’obtention du visa est devenu un véritable parcours du combattant même pour ces personnes dites vulnérables.

On se souvient par exemple du jeune homme qui s’est fait sérieusement amoché chez lui un matin pour avoir refusé de se rendre au poste de police. Et sa bastonnade s’est poursuivie, et ceci sous les acclamations des riverains plutôt ravis du spectacle.

Celui-ci a alors subi un long interrogatoire entrecoupé de tortures pour lui tirer des aveux.

Mais il sera finalement libéré tard en soirée après que sa maman ait ramène de la maison sa carte d’identité nationale.

Le jeune homme était juste venu rendre visite a sa maman pour quelques jours, tandis que le vrai concerne était lui même absent.

En fait il a été pris pour son frère homosexuel, le nommé Paul Fotso, faisant l’objet dune plainte pour pratiques homosexuelles, au lieu dit bureau de police. Footballeur de son état, le jeune homme aurait décidé de s’exiler en prenant la ‘route du désert’ pour aller se refugier en Europe.

En tout cas la famille a décide de porter plaintes pour arrestations et détentions abusives, coups et blessures. Même si la découverte des orientations sexuelles de leur fils était beaucoup plus à l’ordre du jour qu’autre chose, en violation de tous ses droits humains.

Affaire à suivre…

Alexandre M.

 

Louis MBANGA
par Louis MBANGA août 12, 2013 17:58 Mise à jour