Cameroun : Genre : Comprendre le projet « Appui à la massification de la participation politique des femmes »

Louis MBANGA
par Louis MBANGA avril 12, 2016 07:23

Cameroun : Genre : Comprendre le projet « Appui à la massification de la participation politique des femmes »

Ce projet porté par le réseau More Women in Politics et financé par l’Union européenne sera officiellement lancé ce mardi 12 avril à Yaoundé. Retour sur le contexte, les objectifs, les acteurs et les modalités de mise en œuvre du projet « Appui à la massification de la participation politique des femmes aux échéances électorales de 2018 ».

Plus de femmes aux échéances électorales de 2018 au Cameroun. Le mot d’ordre sonne comme un challenge à relever par l’ONG More Women in Politics. Pour traduire cet objectif en acte concret, le réseau de participation politique des femmes a initié le projet « Appui à la massification de la participation politique des femmes aux échéances électorales de 2018 ». La cérémonie de lancement de ce projet a lieu ce mardi 12 avril 2016 à 10h à la salle des actes de l’hôtel de ville de Yaoundé. Le projet est financé par l’Union européenne.

Dans le cadre de sa politique d’appui au processus de démocratisation et de gouvernance citoyenne inclusive dans les pays en développement, la Commission Européen à travers son Instrument pour la démocratie et les droits de l’homme (IEDDH 2015) a accordé une subvention au consortium chapeauté par le réseau de soutien à la participation politique des femmes au Cameroun (Network for More Women in Politics) pour la mise en œuvre du Projet. Ce dernier se justifie aussi par la faible participation des femmes à la vie politique et publique alors qu’elles représentent 55% de l’électorat potentiel, selon les chiffres du recensement général de la population de 2005.

??????????

Lors de l’atelier d’impregnation

 

Campagne de sensibilisation et action de communication

Le projet « Appui à la massification de la participation politique des femmes aux échéances électorales de 2018» a pour objectifs d’accroître l’inscription et la participation des femmes et filles en âge de voter dans chacune des 20 communes  sur les 7 régions ciblées par le projet, à l’horizon 2018, renforcer les capacités d’intervention des femmes en tant que candidates dans le cadre des futures échéances électorales, soumettre une proposition de décret portant modalités d’application du genre dans le Code électoral avant les échéances de 2018.

Pendant la durée du projet qui s’étend jusqu’aux échéances électorales de 2018, il sera question des campagnes de sensibilisation, des causeries éducatives  qui seront menées par 400 volontaires formés (200 femmes et 200 étudiants) et verront la participation des responsables des centres de promotion de la femme des régions couvertes par le projet. Les médias et d’autres supports de communication tels que les affiches, les tracts, les dépliants et autres seront également mis à contribution pour toucher le maximum de personnes sur l’importance d’une participation des femmes aux échéances électorales prévues dans 2 ans.

??????????

Atelier d’imprégnation

Le projet a commencé à faire ses premiers pas. Du 29 au 31 mars dernier, les organisations de la société civile, partenaire de More Women in Politics ont été outillé au cours d’un atelier de planification opérationnelle du projet. A l’issue de ce projet, il est attendu entre autres que les femmes candidates aux élections présidentielles, sénatoriales, législatives et municipales  acquièrent de la compétence économique et politique nécessaire, que   500 personnalités (leaders communautaires, dirigeants des partis politiques, média,  universitaires, artistes, Leaders traditionnels, Ministres du culte) au niveau national signent la Charte de la participation politique des femmes.

hurinews.com

Louis MBANGA
par Louis MBANGA avril 12, 2016 07:23