Cameroun: Infection au VIH-Sida: Le Cameroun va en guerre contre les discriminations

Louis MBANGA
par Louis MBANGA mars 3, 2015 19:33 Mise à jour

Cameroun: Infection au VIH-Sida: Le Cameroun va en guerre contre les discriminations

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Une campagne de communication sur la stigmatisation et la discrimination des personnes vivant avec le VIH-Sida a été lancée ce mardi 3 mars à Yaoundé au cours d’un point de presse par le ministre de la Santé.

Coïncidence de calendrier ou simple hasard? Alors que les activités en prélude à la journée internationale de la femme battent leur plein à travers la République, le ministre de la Santé publique fait savoir à la presse nationale, à l’occasion du lancement d’une campagne contre la discrimination des personnes séropositives, que cette couche de la société est la plus touchée par les discriminations vis-à-vis des personnes vivant avec le VIH-SIDA (PVVIH): « 78% de femmes sont exclues des activités et des manifestations sociales, 72 % des femmes sont exclues des activités religieuses, 81 sont exclus des regroupements familiaux », évalue André Mama Fouda au cours d’un point de presse tenue ce mardi 3  mars à l’hôtel Djeuga Palace de Yaoundé.

Plan stratégique du gouvernement

D’après le Réseau camerounais des associations des personnes vivant avec le VIH/Sida (RECAP), 23% des PVVIH ont perdu leur emploi en 2012, 14% ont vu leur statut sérologique divulgué. L’acceptation des personnes vivant avec le VIH ne se porte pas mieux. Seuls 12% de femmes et 18% d’hommes supportent de vivre avec une personne séropositive.

Face à ce phénomène, le gouvernement camerounais, à en croire le ministre, a élaboré un plan stratégique de lutte contre Sida dans lequel est inscrit la lutte contre la discrimination et les stigmatisations et qui couvre la période 2014-2017. Ce plan renferme entre autres l’organisation des campagnes de sensibilisation, le renforcement des capacité et du leadership des association des PVVIH.

La campagne va se poursuivre avec la diffusion de spots vidéo et radio, les campagnes d’affichage ainsi que de nombreuses activités de sensibilisation sur toute l’étendue du territoire et tout au long de cette année 2015.

La rédaction

Louis MBANGA
par Louis MBANGA mars 3, 2015 19:33 Mise à jour