Cameroun: Insécurité dans le Septentrion: 9 000 familles en détresse dans un camp de réfugiés

Louis MBANGA
par Louis MBANGA mai 17, 2015 16:41 Mise à jour

Cameroun: Insécurité dans le Septentrion: 9 000 familles en détresse dans un camp de réfugiés

Le constat a été fait ce vendredi 15 mai par la ministre de la Promotion de la femme et de la famille, au cours d’un point de presse à Yaoundé. C’était à l’occasion de la journée internationale de la famille.

« Les familles camerounaises et la culture de la paix et de la tolérance ». Tel est le thème retenu par le gouvernement camerounais à l’occasion  de la journée internationale de la famille qui s’est célébrée le 15 mai dernier.Au cours du point de presse auquel prenait part le président de la Commission nationale des droits de l’homme et des libertés, Chemuta Divine Banda, la ministre de la Promotion de la femme et de la famille a rappelé que le choix de ce thème a été « motivé par le souci de susciter une prise de conscience générale sur la situation préoccupante des familles en détresse ou réfugiées dans les régions de l’Adamaoua, l’Est et l’Extrême-Nord ».

Face aux hommes de médias, Marie Thérèse Abena Ondoua, de retour d’une tournée dans l’Extrême-Nord, a indiqué que dans le camp des réfugiés de Minaouaou, 9 000 familles (36 000 personnes constituées en majorité des femmes et des enfants) « victimes des actes de barbarie » de la secte islamiste Boko Haram vivent dans le dénuement et en quête de refuge.

Nigeria-Niger-Unrest-Islamists

La ministre de la Promotion de la famille a salué le soutien de la communauté internationale grâce à laquelle ces familles parviennent à manger à leur faim. Rappelons que c’est à l’Extrême-Nord que la journée internationale de la famille a été lancée 2 jours plus tôt.

hurinews.com

Louis MBANGA
par Louis MBANGA mai 17, 2015 16:41 Mise à jour