Cameroun : Justice : Le prisonnier politique Marafa Hamidou Yaya parle de ses conditions de détention

Louis MBANGA
par Louis MBANGA avril 10, 2017 16:53

Cameroun : Justice : Le prisonnier politique Marafa Hamidou Yaya parle de ses conditions de détention

Grandes Lignes

  • Dans une interview accordée au magazine panafricain Jeune Afrique, l’ancien ministre camerounais de l’Administration territoriale dit être incarcéré dans une cellule exigüe d’un camp militaire où il est surveillé par des gendarmes armés jusqu’aux dents.

Articles Similaires

Dans une interview accordée au magazine panafricain Jeune Afrique, l’ancien ministre camerounais de l’Administration territoriale dit être incarcéré dans une cellule exigüe d’un camp militaire où il est surveillé par des gendarmes armés jusqu’aux dents.

Nouvelle interview de Marafa Hamidou Yaya. Après celle accordée le 12 janvier 2013 à Slate Afrique. Cette fois-ci, c’est au tour du magazine panafricain Jeune Afrique d’ouvrir ses pages à l’ancien secrétaire général à la présidence et ancien ministre de l’Administration territoriale.

Dans une interview accordée à Jeune Afrique, Marafa Hamidou Yaya parle de ses conditions de détention au secrétariat d’Etat à la défense (bureaux du patron de la gendarmerie nationale) : « Le SED est d’abord et avant tout un camp militaire. Je suis reclus dans une prison de haute sécurité à l’intérieur de ce camp, dans une cellule de 3 mètres sur 4, sans fenêtre, et  dans une cour intérieure exiguë, sans abri, que je partage avec mes codétenus ».

Prisonnier politique

L’ancien proche collaborateur de Paul Biya parle également de ses droits de visite qui sont extrêmement limités et des brouilleurs qui ont été installés pour le priver de toute communication. Le récent rapport des Etats-Unis sur les droits de l’homme au Cameroun a fait de Marafa Hamidou Yaya un prisonnier politique : « En 2011, j’ai conseillé au Président Biya de ne pas se représenter. Conseil dont je paie aujourd’hui le prix fort », se rappelle l’ancien membre du gouvernement.

Marafa Hamidou Yaya

Marafa Hamidou Yaya

Marafa Hamidou Yaya parle également dans l’interview de son état de santé qui s’est dégradé ces dernières semaines. A ce propos, les nouvelles sont plutôt rassurantes : « Bien avant mon arrestation, j’avais demandé l’autorisation d’aller effectuer des traitements et des contrôles  à l’étranger, cela m’avait été refusé. Récemment, j’ai dû être hospitalisé, mon infection a pu être maîtrisée. Je me sens bien mieux ».

Accusé de malversations financières dans le cadre de l’affaire de l’achat de l’avion présidentiel, Marafa a été condamné à 25 ans de prison ferme par le Tribunal de grande instance du Mfoundi (Yaoundé) le 22 septembre 2012 pour « complicité intellectuelle de détournement de deniers publics ». Motif qui n’existe pas dans le Code pénal camerounais. La peine a été ramenée à 20 ans par la Cour suprême le 17 mai 2016.

hurinews.com

Louis MBANGA
par Louis MBANGA avril 10, 2017 16:53

Abonnez-vous à notre newsletter