Cameroun : Justice : Le syndicaliste Pierre Nyemeck en prison pour rien ?

Louis MBANGA
par Louis MBANGA mai 19, 2017 08:40 Mise à jour

Cameroun : Justice : Le syndicaliste Pierre Nyemeck en prison pour rien ?

Grandes Lignes

  • Président de la Confédération syndicale des transporteurs du Cameroun, Pierre Nyemeck est au centre d’un réseau de marchés fictifs au ministère de l’Economie où il n’était que démarcheur. Au cours d’une audience le 17 mai dernier, un responsable du service des marchés, témoin de l’accusation, a dit ne l’avoir vu qu’une seule fois au ministère manifester sa colère contre des compagnons qui lui ont caché le caractère frauduleux de ce marché.

Articles Similaires

Président de la Confédération syndicale des transporteurs du Cameroun, Pierre Nyemeck est au centre d’un réseau de marchés fictifs au ministère de l’Economie où il n’était que démarcheur.  Au cours d’une audience le 17 mai dernier, un responsable du service des marchés, témoin de l’accusation, a dit ne l’avoir vu qu’une seule fois au ministère manifester sa colère contre des compagnons qui lui ont caché le caractère frauduleux de ce marché.

Que diable vient chercher le syndicaliste Pierre Nyemeck dans une affaire de détournement de 386 millions de F CFA via un marché fictif au ministère de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du Terroire (Minepat) ? Qu’y a-t-il à faire alors qu’il n’était ni fonctionnaire aussi bien au Minepat qu’au ministère des Finances, ni prestataire de service ?

Même le président du Tribunal criminel spécial (TCS), Yap Abdou, président du collège des juges chargé de statuer  sur cette affaire, ne s’est pas empêché au cours de l’audience le 17 mai dernier de dire qu’ « il y a des gens ici qui n’ont rien fait ». L’emblématique président de la Confédération générale des syndicats des transporteurs du Cameroun en fait-il partie ? Difficile de le dire à cette étape de la procédure.

La colère de Pierre Nyemeck

Mais le témoignage de M. Soh Fogno, universitaire et chef service des marchés au Minepat au moment des faits, a permis d’en savoir davantage sur le rôle de Pierre Nyemeck dans cette affaire. Témoin de l’accusation, M.Soh Fogno, a dit ne l’avoir vu dans son bureau qu’une seule fois pour suivre le dossier de paiement du marché litigieux.

pierre nyemeck

Pierre Nyemeck

D’après le témoin, Pierre Nyemeck a semblé surpris par ses explications sur le caractère frauduleux de ce dossier de paiement du marché. Puis, a-t-il raconté, il s’en est pris à certains de ses compagnons présents dans son bureau qui le lui ont caché.

Selon M.Soh Fone, le marché en question qui portait sur la construction des bâtiments pour le Minepat  s’élevait à 500 millions de F CFA. Mais aucune trace de ce marché n’existait aux archives du ministère. Bien plus, les cotations de ce marché à problème renvoient plutôt à un appel d’offres d’un montant de moins de 50 millions pour la livraison des tables-bancs.

Dénonciation

D’après le témoin, après avoir été retourné par le contrôleur financier aux services du Minepat pour authentification des signatures, le dossier de paiement a été annulé le 14 octobre 2015 avant d’être réintroduit dans le circuit de paiement deux semaines plus tard.

TCS.jpg+

Les bâtiments abritant le Tribunal criminel spécial, en arrière plan

Pierre Nyemeck agissait en tant que démarcheur pour un autre camarade syndicaliste et prestataire de services contre une promesse de 25 millions comme commission. Las d’attendre le paiement de sa commission, après avoir appris que le marché a été payé et que ce dernier était un faux, le syndicaliste a adressé une lettre de dénonciation au Délégué général à la sûreté nationale (patron de la police), Martin Mbarga Nguele.

Mais c’est lui, d’autres démarcheurs et des fonctionnaires du Minepat qui ont été mis aux arrêts en mars 2016 puis écroués à la prison centrale de de Yaoundé. Pour ses camarades syndicalistes, il s’agit d’un règlement de comptes visant à abattre un homme qui dénonçait le racket des automobilistes par les policiers et les gendarmes.

hurinews.com      

Cliquez ici pour en savoir sur les origines de l’affaire 

Louis MBANGA
par Louis MBANGA mai 19, 2017 08:40 Mise à jour

Abonnez-vous à notre newsletter