Cameroun: Liberté d’entreprendre: Le climat des affaires en Afrique centrale au scanner dès jeudi prochain

Louis MBANGA
par Louis MBANGA décembre 8, 2014 15:42 Mise à jour

Cameroun: Liberté d’entreprendre: Le climat des affaires en Afrique centrale au scanner dès jeudi prochain

Douala, capitale des affaires

Douala, capitale des affaires

Au cours d’une conférence de 2 jours à Yaoundé,  les hommes d’affaires, des experts et autres acteurs économiques de la Communauté économique des États de l’Afrique centrale (Ceeac) plancheront sur les stratégies à mettre en place pour rendre  compétitif  la sous-région sur le marché mondial, du point de vue du climat des affaires.

Les évolutions prévues dans les normes de l’Ohada (Organisation pour l’harmonisation en Afrique du droit des affaires) pour favoriser la création d’entreprise, le respect des obligations fiscales et l’accès à la protection sociale, l’impact de la réglementation, des procédures et de la gouvernance administrative sur le développement du secteur privé,etc. Tels sont les points et bien d’autres qui préoccuperont ce jeudi 11 décembre et vendredi 12 décembre prochain, experts et autres représentant du gouvernement camerounais et de l’Union européenne au cours d’une conférence de validation. La conférence aura pour cadre l’hôtel Hilton de Yaoundé.

l'Hôtel Hilton de Yaoundé, théatre des évènements

l’Hôtel Hilton de Yaoundé, théâtre des évènements

BizClim

Au cours de cette conférence de validation, il sera question de se pencher sur les solutions esquissées par des experts au cours d’un atelier tenu en novembre dernier à Douala.  Lesquelles solutions concourent à l’amélioration du climat des affaires dans la zone Ceeac.

Cette conférence qui s’achève vendredi prochain par une conférence de presse est une initiative aussi bien de la Ceeac que de la  Facilité Climat des affaires Acp (Afrique Caraïbes Pacifiques) plus connu sous l’acronyme de BizClim. Cette dernière est financé par le 10e Fonds de développement européen de l’Union Européenne.

Michel Biem Tong

Pour vos insertions publicitaires et publireportages à moindre coût, bien vouloir joindre la rédaction au 00237 694 17 20 52 ou au 00237 651 14 42 28

Louis MBANGA
par Louis MBANGA décembre 8, 2014 15:42 Mise à jour