Cameroun: Opération anti-corruption: Ouverture du procès contre l’ancien patron de la Sonara

Louis MBANGA
par Louis MBANGA février 18, 2015 21:29 Mise à jour

Cameroun: Opération anti-corruption: Ouverture du procès contre l’ancien patron de la Sonara

 

l'ancien Dg de la Sonara, Charles Metouck

l’ancien Dg de la Sonara, Charles Metouck

Au cours de l’audience de ce mercredi, Charles Metouck et ses co-accusés ont été informés des faits mis à sa charge.

Charles Metouck, 65 ans, l’ancien directeur général (Dg) a été renvoyé devant le Tribunal criminel spécial pour le détournement de 406 millions de FCFA, car ayant retenu frauduleusement les sommes dues à la taxe sur la valeur ajoutée (Tva) et de l’impôt sur les sociétés (Is). Par ailleurs, il est poursuivi pour avoir, de concert avec les nommés Ngalle Mouelle Noé (l’ancien directeur commercial de la Sonara) et Edjinguele Edjinguele Jean Joule (l’ex-chef de service juridiques), détourné 108 millions de FCFA consécutifs à la signature d’un protocole d’accord avec une entreprise. Dans le cadre de cette même convention, le nommé Ngalle Mouelle, avec MM. Metouck Charles et Edjinguele Edjinguele Jean Joule, doit justifier de la disparition de 110 millions de FCFFA. Tous  les accusés ont plaidé non coupables. Les accusés Dikoume Albert Léonard (ex-directeur financier) et Tiako Etienne (un marketeur dans le domaine du pétrole) était quant à eux absents.
En ce qui concerne la liste des témoins, M. Taghim Jean Claude représentant le ministère a proposé sept témoins comme la défense de Charles Metouck alors que M. Ngalle a indiqué au tribunal qu’il pourrait le faire à la prochaine audience. M. Edjinguele Edjinguele n’en a pas proposé.

Le cas Tiako Etienne
En ce qui concerne le cinquième accusé, M. Tiako Etienne, un expert en marketing dans le domaine du pétrole qui est aujourd’hui PCA d’une entreprise de distribution des produits pétroliers dans la sous région Afrique centrale, Me Mben qui défend également M. Edjinguele Edjinguele, a sollicité du président Yap Abdou que lui soit accordé une main levée de sa mise en détention provisoire. A ce sujet, l’avocat a précisé qu’il a restitué le corps du délit d’un montant de huit million de FCFA, ce, depuis le mois de janvier 2014. Par ailleurs Me Mben rappelle ensuite M. Tiako Etienne n’a jamais été entendu ni inculpé pour les faits dont il est poursuivi ; et qu’il doit bénéficier de la même jurisprudence Haman Adama qui a été libérée après avoir restitué le corps du délit. Encore que, a-t-il précisé, le ministre de la justice garde des sceaux avait lui-même déclaré devant les députés que la restitution du corps du délit serait opérationnelle. Le ministère public a quant à lui estimé qu’il est prématuré d’envisager cette hypothèse.

La prochaine audience sera prévue le 11 mars 2015 sera consacrée au réquisitoire du ministère public sur la mainlevée de Tiako Etienne de l’identification des accusés Dikoumé Albert Léonard et Tiako Etienne, et éventuellement la présentation de la liste de témoins. En détention préventive à la prison centrale de Kondengui, l’ancien directeur général de la Société nationale de raffinage purge une peine de 9 ans pour destruction des biens de la Sonara lors de la passation de service.

Bertin Ndo

Louis MBANGA
par Louis MBANGA février 18, 2015 21:29 Mise à jour