Cameroun: Plaidoyer: Les bororos menacés d’exclusion du statut de peuple autochtone

Louis MBANGA
par Louis MBANGA août 10, 2015 23:15 Mise à jour

Cameroun: Plaidoyer: Les bororos menacés d’exclusion du statut de peuple autochtone

L’information a été donnée ce lundi 10 août à Yaoundé par le président de l’association de cette communauté au cours de la cérémonie marquant la journée internationale des peuples autochtones.

« Une étude portant sur l’identification des peuples autochtones au Cameroun est en cours de réalisation depuis 2011 par un ministère public (sic). Menée par un cabinet, cette étude viserait à exclure les Mbororos du statut de peuple autochtone…cette étude dit que les mbororos sont assez civilisés pour être considérés comme des autochtones« , a t-on appris du président du Mbororo Social and Cultural Developpement Association (Mboscuda) et non moins sénateur du Nord-Ouest, Manou Djadji.

C’était ce lundi 10 août 2015 au foyer municipal de l’hôtel de ville de Yaoundé, à l’occasion de la célébration de la 8e édition de la journée internationale des peuples autochtones, sous le thème « Programme pour l’après 2015: garantir santé et bien-être aux peuples autochtones ». Dans son allocution de circonstance, le président du Mboscuda a tenu à préciser que  » on ne passe pas une compétition pour devenir autochtone, on ne devient pas autochtone mais on naît autochtone ».

??????????

Protocole de collaboration

Accès aux service sociaux de base, accès à la terre, représentativité dans les sphères de décision, marginalisation, stigmatisation. Le chapelet des revendications a été égrené dans leurs discours respctifs par les représentants des peuples pygmées Baka et Mbororo, considérés au Cameroun comme des peuples autochtones.

Pour la ministre des Affaires sociales, Cathérine Bakang Mbock, qui présidait cette cérémonie, le gouvernement du Cameroun fait de l’inclusion socio-économique des peuples autochtones une préoccupation: établissement des actes de naissance et des cartes d’identité respectivement en 2011 et 2014, la célébration en 2012 et en 2014 de 123 mariages, plusieurs jeunes Baka ou Bagyeli diplômés de l’Enam, appui en fournitures scolaires, etc.

Au cours de cette cérémonie, un protocole de collaboration entre le ministère des Affaires sociales et la Fondation pour l’environnement et le développement au Cameroun (Fedec) a été signé. Ce protocole vise à améliorer les conditions de vie des populations riveraines des grands projets structurants, plus précisément des peuples autochtones situés à 2 km de part et d’autres du pipeline Tchad-Cameroun dans les zones de Lolodorf, Bipindi et Kribi.

??????????

signature du protocole de collaboration

??????????

Des pygmées Baka esquissant des pas de danse

 

 

hurinews.com

Louis MBANGA
par Louis MBANGA août 10, 2015 23:15 Mise à jour

Abonnez-vous à notre newsletter