Accueil»Dernières Infos»Cameroun : Recensement : Les handicapés revendiquent une meilleure prise en compte de leur situation

Cameroun : Recensement : Les handicapés revendiquent une meilleure prise en compte de leur situation

0
Partages
Pinterest Google+

Au cours d’une réunion qui s’est tenue ce vendredi 19 février à Yaoundé, les associations pour personnes handicapées ont appelé le gouvernement camerounais à intégrer le questionnaire du Groupe de Washington pour personnes handicapées dans le prochain recensement général de la population.

Les données relatives à l’approche handicap ont-elles souvent été prises en compte lors des derniers recensements généraux de la population au Cameroun ? Les chiffres concernant les personnes vivant avec un handicap sont-ils toujours fiables ? Les personnes handicapées du Cameroun répondent « non » en chœur.

C’est pour inverser cette tendance en perspective du 4e recensement général de la population décrété le 15 septembre dernier par le chef de l’Etat camerounais Paul Biya, qu’une réunion s’est tenue ce vendredi 19 février 2016 à la Chambre d’agriculture de Yaoundé.

handicap 1

Sightsavers

Ont pris part à ces travaux les membres des associations de défense des personnes handicapées sous la houlette de l’ONG Sightsavers. La cérémonie a été présidée par le président de la Commission nationale des droits de l’homme et des libertés (Cndhl), laquelle est en partenariat avec cette organisation de lutte contre la cécité.

Il était question au cours de cette réunion de lancer un plaidoyer à l’endroit des autorités camerounaises et des partenaires au développement en vue de l’intégration du questionnaire du Groupe de Washington dans le prochain recensement général de la population.

handicap 2

Loi du 13 avril 2010

Le questionnaire du Groupe de Washington est un instrument onusien de recensement des personnes handicapées mises sur pied en 2001 en vue de fiabiliser les résultats et de donner une bonne base sur la prévalence et les causes du handicap.

Pendant ces travaux, les participants ont également appelé le gouvernement camerounais à ratifier la Convention des Nations Unies sur les Droits des Personnes Handicapées. Ils ont aussi invité le chef de l’Etat à signer le décret d’application de la loi du 13 avril 2010 sur la promotion et la protection des personnes handicapées.

hurinews.com

Commentaires

commentaires

Article précédent

Cameroun : Justice : Le comité de soutien à Me Lydienne Eyoum appelle à sa libération

Article suivant

Opinion:« A tous les prisonniers oubliés, au Cameroun et ailleurs »