Cameroun : Réflexion : La responsabilité sociale des médias au centre d’un symposium

Louis MBANGA
par Louis MBANGA décembre 1, 2015 06:38

Cameroun : Réflexion : La responsabilité sociale des médias au centre d’un symposium

Organisée par la Fondation Denis et Lenora Fondation ce lundi 30 novembre au Centre culturel camerounais, cette séance de réflexion avait pour but de questionner la participation des médias au développement du Cameroun.

« Médias et développement au Cameroun ». Tel est le thème sur lequel était axé le symposium organisé par la Fondation Denis et Lenora Foretia ce lundi 30 novembre 2015. Le symposium modéré par Jean Bruno Tagne, journaliste au quotidien Le Jour, a eu pour cadre le Centre culturel camerounais, à Yaoundé.Universitaire et journalistes faisaient partie du panel.

D’après Emmanuel Mbede, enseignant de journaliste à l’Ecole supérieure des sciences et techniques de l’information et de la communication (Esstic), les médias ont  non seulement largement contribué à la conscientisation du peuple camerounais avant les indépendances mais ont impulsé le basculement vers un régime démocratique en 1990.

???????????????????????????????

les panélistes du symposium

 

D’après l’universitaire, la presse devrait aller plus loin mais les journalistes camerounais ne sont pas assez outillés mais aussi vivent dans la précarité économique. Pour Dr Alice Nga Minkala, elle aussi enseignante à l’Esstic, la presse camerounaise ne fait pas assez pour les questions de développement durable et d’économie nouvelle (énergie nouvelle).

William Tadum, chercheur à l’Esstic, a parlé d’un agriculteur qui a réussi à développer ses activités agricoles en lisant le journal La Voix du Paysan.La responsabilité civique du journaliste était également au centre des échanges. Xavier Messe, journaliste et directeur du quotidien Mutations a insisté sur le rôle du journaliste dans la dénonciation des dépravations des mœurs publiques.

D’après M.Messe,  la chanson actuellement à la mode intitulée « coller la petite » de l’artiste Franco devrait être interdit de diffusion dans les médias du fait de son obscénité.  La fondation Denis et Lenora Foretia basé au quartier Mendong a Yaoundé a pour objectif de fournir des conseils dans les domaines de l’entreprenariat social, les sciences et technologies, la santé publique, innovation, les politiques publiques et de développement.

hurinews.com

Louis MBANGA
par Louis MBANGA décembre 1, 2015 06:38