Cameroun : Réforme du Code électoral : L’ONG More Women In Politics à l’Assemblée nationale

Louis MBANGA
par Louis MBANGA mars 1, 2016 16:21 Mise à jour

Cameroun : Réforme du Code électoral : L’ONG More Women In Politics à l’Assemblée nationale

Le réseau de soutien à la participation politique des femmes a porté ce mardi 1er mars 2016 à l’attention du président de l’Assemblée nationale, Cavaye Yéguié Djibril, les recommandations issues de la 2e conférence mondiale sur le leadership féminin qui s’est tenue récemment à Yaoundé. Parmi ces recommandations, figure la réforme du Code électoral pour une meilleure prise en compte de l’approche genre.

La session ordinaire du mois de mars s’ouvre dans quelques jours. Rien de tel pour More Women in Politics que cette veille de rentrée parlementaire pour faire entendre sa voix. Celle de la femme camerounaise en effet. La revendication : une meilleure représentativité à l’Assemblée nationale. Ainsi, une délégation de More Women in Politics conduite par sa coordinatrice nationale, Justice Diffo, accompagnée de la représentante de ONU Femmes, est allée rencontrer le président de l’Assemblée nationale (Pan), Cavaye Yéguié Djibril, ce mardi 1er mars 2016 à son cabinet à Ngoa Ekelle, à Yaoundé.

Il était question pour le réseau de soutien à la participation politique des femmes de remettre au Pan la Déclaration de Yaoundé ayant sanctionné les travaux de la 2e conférence mondiale sur le thème « leadership, entreprenariat féminin et participation politique des femmes » qui s’est tenue du 24 au 26 février dernier à Yaoundé. Parmi les recommandations formulées dans cette Déclaration figurent la promulgation  avant l’organisation des prochaines élections d’un texte portant modalités d’interprétation et d’application des notions de « composante sociologique » et de « prise en compte du genre » dans le Code électoral du 19 avril 2012.

??????????

La coordinatrice de More Women in Politics, Justine Diffo, remettant la Déclaration de Yaoundé à Cavaye Yéguié Djibril, le Pan

 

Loi sur la parité

En effet, il ressort des travaux de la conférence que le texte d’application devrait disposer que les listes de candidature des titulaires aux différents scrutins tiennent compte de la représentation des deux sexes dans la circonscription électorale concernée : « les listes des candidatures titulaires ne présentant pas au moins 30% des candidats des deux sexes de façon alternée et bloquée seront rejetées », peut-on lire dans la Déclaration. A long terme, la conférence a adopté qu’une loi sur la parité soit également adopté.

??????????

L’entrevue entre le Pan et la coordinatrice de More Women in Politics

 

Le Cameroun a fait des progrès significatifs en termes de représentativité de la femme à l’Assemblée nationale. De 26 lors de la dernière législature (2007-2012), le nombre de femmes députés est passé à 56 sur 180 depuis les élections législatives de 2013. La coordinatrice de More Women in Politics s’en est félicitée au cours de l’entrevue avec le Pan. Mais tout porte à croire, à travers la déclaration de Yaoundé, que les femmes en redemandent.

Michel BIEM TONG

??????????

Pr Justine Diffo face à la presse après la rencontre avec le Pan

 

 

Louis MBANGA
par Louis MBANGA mars 1, 2016 16:21 Mise à jour