Cameroun : Répression des revendications anglophones : La Cndhl en appelle à l’ouverture d’une enquête

Louis MBANGA
par Louis MBANGA décembre 21, 2016 14:14

Cameroun : Répression des revendications anglophones : La Cndhl en appelle à l’ouverture d’une enquête

Grandes Lignes

  • Au cours de sa 21e session ordinaire tenue ce mercredi 21 décembre 2016 à Yaoundé, la Commission nationale des droits de l’homme et des libertés (Cndhl) a invité les manifestants et le pouvoir à la retenue.

Articles Similaires

Au cours de sa 21e session ordinaire tenue ce mercredi 21 décembre 2016 à Yaoundé, la Commission nationale des droits de l’homme et des libertés (Cndhl) a invité les manifestants et le pouvoir à la retenue.

Les événements en cours dans la zone anglophone du pays n’ont pas laissé indifférente la Commission nationale des droits de l’homme et des libertés (Cndhl). Dans son discours d’ouverture de la 21e session ordinaire de la Commission ce mercredi 21 décembre 2016 à Yaoundé, son président, Dr Chemuta Divine Banda  a appelé toutes les parties en présence à la retenue et au dialogue.

En effet, le 2 décembre dernier, a rappelé le patron de la Cndhl, la Commission a invité le gouvernement à ouvrir une enquête sur les cas des violations des droits humains pendant les manifestations des avocats, des enseignants dans la partie anglophone du pays  et des étudiants de l’Université de Buea.

cndhl

Au moment où nous mettons en ligne, la session se poursuit. Au menu, l’adoption du budget de la Cndhl pour le compte de l’année 2017. Il est de 415 millions de F CFA. Soit une hausse de 159 millions de F CFA par rapport à l’année dernière : « cette hausse nous permettra de poursuivre les activités de promotion et de protection (des droits de l’homme, ndlr) ainsi que les projets d’investissement, notamment la construction de l’immeuble siège », promet Dr Chemuta Divine Banda.

hurinews.com

Louis MBANGA
par Louis MBANGA décembre 21, 2016 14:14