Cameroun : Sécurité alimentaire : 1500 milliards pour financer le plan d’investissement agricole

Louis MBANGA
par Louis MBANGA septembre 1, 2015 20:40 Mise à jour

Cameroun : Sécurité alimentaire : 1500 milliards pour financer le plan d’investissement agricole

Le chiffre a été présenté ce mardi à la presse par le Secrétaire général du ministère de l’Agriculture et du développement rural, en prélude à une conférence internationale de mobilisation des ressources financières qui aura lieu dans deux semaines à Yaoundé.

3551 milliards de F CFA. Tel est le coût total du Plan national d’investissement agricole (Pnia). 1459 milliards de F CFA ont été ont été mobilisé sur le plan interne tandis que les fonds mobilisés à l’international se chiffrent à 573 milliards de F CFA. Près de 1509 milliards de F CFA restent donc à mobiliser notamment pour la facilitation d’accès aux financements et les grands investissements structurants.

D’où la tenue du 14 au 15 septembre prochain de la conférence de mobilisation des ressources pour le financement du Pnia encore appelé « Business meeting ». En prélude cet événement, le secrétaire général du ministère de l’Agriculture et du développement rural, par ailleurs président de l’équipe-pays multi-sectorielle de la mise en œuvre du Programme de développement détaillé de l’agriculture africaine (Pddaa), Jean Claude Eko Akouafane, a tenu un point de presse ce mardi 1er septembre 2015 dans la salle des conférences de l’hôtel des députés à Yaoundé.

De cet échange avec la presse, il ressort que le Pnia est un programme de développement de l’agriculture dans le monde rural qui s’étale sur une période allant de 2014 à 2020. Ce programme a été élaboré dans le cadre du Pddaa mise en œuvre au Cameroun en 2011. Le Pddaa est une initiative du Nouveau partenariat pour le développement en Afrique (Nepad) adoptée par les chefs d’Etat et de gouvernement africain lors du sommet de l’UA tenu à Maputo en 2003.

???????????????????????????????

Jean Claude Eko’o Akouafane, en deuxième position à partir de la droite

 

Objectifs du Pnia

A cette occasion, a souligné le Sg du Minader, les Etats membres avaient convenus de consacrer 10% du budget national au développement du secteur agricole. Au Cameroun, c’est le 17 juillet 2013 que le Pacte Pddaa a été signé par le Premier Ministre, l’ensemble des ministres en charge des questions liées au secteur rural, les organisations représentatives des producteurs, de la société civile et du secteur privé ainsi que par l’ambassade d’Allemagne au nom des partenaires techniques et financiers.

L’objectif général du Pnia, selon Jean Claude Ako’o, est de faire du secteur rural un important moteur de l’économie nationale qui créé des emplois décents et des richesses pour satisfaire la demande intérieure et extérieure. Bref, assurer la sécurité alimentaire. De manière plus claire, le Pnia vise entre autres à rendre les produits du secteur rural plus compétitif, l’amélioration de l’accès aux financements, le désenclavement des bassins de production, le développement des filières de production (végétales, animales, halieutiques et forestières).

Sont attendus à cette conférence aussi bien des bailleurs de fonds nationaux (du secteur public et privé) qu’internationaux.

hurinews.com

Louis MBANGA
par Louis MBANGA septembre 1, 2015 20:40 Mise à jour