Cameroun: Selon l’UIP : La procédure contre Ambassa Zang a été irrégulière

Louis MBANGA
par Louis MBANGA octobre 28, 2015 16:50 Mise à jour

Cameroun: Selon l’UIP : La procédure contre Ambassa Zang a été irrégulière

Lors de 197e session tenue le 21 octobre dernier, le Conseil directeur de l’Union interparlementaire (Uip) est revenu sur la condamnation de l’ancien ministre et député camerounais, réfugié politique en France.

Sévère. Le Conseil directeur de l’Union inter parlementaire (Uip) n’a pas eu d’autres mots pour qualifier la condamnation à vie de Dieudonné Ambassa Zang le 18 juin dernier par le Tribunal criminel spécial (Tcs) du Cameroun. Lors de sa 197e session qui s’est tenue le 21 octobre dernier à Génève en Suisse, le Conseil a reconnu, à l’unanimité de ses membres, a reconnu que « la procédure ayant abouti à sa condamnation est entachée d’irrégularités telles qu’elles ne peuvent en aucun cas justifier sa condamnation ».

Selon cet organisme international qui défend les droits des députés, le Tcs a condamné Ambassa Zang sans tenir compte des arguments avancés par son avocats. D’après l’Uip, la décision du Tcs du 18 juin 2015 « n’établit pas en quoi les accusations équivalent à un détournement criminel ou à un enrichissement personnel et constituent une infraction pénale ».

daz

Le réfugié politique Dieudonné Ambassa Zang

 

L’organisation est également préoccupée par la procédure devant le Conseil de discipline budgétaire et financière du Contrôle supérieur de l’Etat qui, selon elle, est « au point mort ». Le Conseil dit espérer que dans sa décision, la Cour suprême du Cameroun tienne compte des nombreux vices qui ont entachés la procédure judiciaire contre Dieudonné Ambassa Zang.

Michel BIEM TONG

 

 

 

 

Louis MBANGA
par Louis MBANGA octobre 28, 2015 16:50 Mise à jour