Cameroun: Sief 2014: Vers l’adoption d’une Charte camerounaise pour l’éducation et la formation

Louis MBANGA
par Louis MBANGA novembre 25, 2014 18:34 Mise à jour

Cameroun: Sief 2014: Vers l’adoption d’une Charte camerounaise pour l’éducation et la formation

Village du Sief 2014 au palais des Sports de Yaoundé

Village du Sief 2014 au palais des Sports de Yaoundé

C’est l’une des retombées du Salon international pour l’éducation et la formation qui s’est achevé ce mardi 25 novembre 2014 à Yaoundé.

C’est de l’inédit au Cameroun. Fruit du génie des universitaires et autres éminence grise qui ont prêté leur savoir au cours des conférences -débat organisés lors du Salon international pour l’éducation et la formation 2014 (Sief), la Charte camerounaise de l’éducation et de la formation est un livre vert dans lequel « iront puiser tout ceux qui veulent se lancer dans l’activité d’éducation et de formation pour savoir quelles sont les conditions, quelles sont les objectifs, quels sont les indicateurs, comment restructurer, comment réadapter pour que le Cameroun deviennent vraiment émergeant à l’horizon 2035″, a expliqué Emmanuel Kamdem, secrétaire général de l’Institut panafricain pour le développement (Ipd), l’un des partenaires de cet évènement.

En effet, l’un des objectif de ce Sief qui avait pour thème « Une éducation labellisée de qualité pour un Cameroun émergent » était de « porter et re-penser l’éducation et la formation dans une perspective de leur discussion et de leur évaluation dans l’optique de l’Émergence ». Au cours de ce Salon, on a pu voir dans les stands des structures telles que la Faculté d’Agronomie et des Sciences Agricoles (Fasa) de l’Université de Dschang, les Hautes etudes economiques, l’Institut Confucius qui forme à l’apprentissage de la langue chinoise, le Complexe scolaire la Gaieté, la Commission nationale des droits de l’homme et des libertés etc. qui ont donné à voir aux jeunes venus par milliers les offres de formation les destinant à un lendemain prometteur.

Pendant tout le temps qu’a duré le Sief, plusieurs conférences-débats ont été animés par des journalistes, universitaires et autres experts. Ces derniers se sont penchés sur la qualité de la formation dans nos université et grandes écoles et sur le modèle du jeune formé pour relever le défi de l’émergence à l’horizon 2035. Rendez-vous a été pris pour l’année prochaine.

Michel Biem Tong

Louis MBANGA
par Louis MBANGA novembre 25, 2014 18:34 Mise à jour