CAMEROUN : SOCIÉTÉ : À LA CHASSE DES HOMOSEXUELS

Louis MBANGA
par Louis MBANGA juillet 26, 2017 05:54 Mise à jour

CAMEROUN : SOCIÉTÉ : À LA CHASSE DES HOMOSEXUELS

Plusieurs Homosexuels condamnés au Cameroun.
La  police des frontières a arrêté trois individus venus passer leurs vacances au Cameroun.  Ils  faisaient l’objet d’une plainte classée  dans les tiroirs de la Police Judiciaire (PJ). Ils sont tombés dans le grappin  d’un ancien inspecteur de cette institution.

Les faits remontent à l’été 2013, un jeune homme nommé MBOLO et sa famille portent plainte contre des personnes qui auraient   abusées de lui. D’aucuns  parlent  de pédophilie et d’homosexualité. D’autres sources disent qu’il était plutôt consentant quoi qu’il en soit on ne saura jamais la vérité.

gay-loveC’est ainsi que les individus BESSALA  OLINGA , Paul FOTSO,  Éric  ESSOMBA  et un certain DI LIVIO, Italien feront l’objet d’un mandat d’arrêt. Malgré cela,  ils   réussiront à sortir du pays sans jamais être jugées. Contre toute attente, une source nous renseigne que   BESSALA OLINGA   et son compagnon ESSOMBA,  principaux accusés dans cette affaire croupissent à la prison centrale de Nkondengui  où ils puiseront  les peines de  3 ans  pour  une amende de 200.000  FCFA chacun.

L’Italien DI LIVIO quant à  lui n’a jamais  été inquiété. Protégé par son ambassade, il serait retourné illico-presto en Italie.Fotso Paul qui aurait lui aussi écopé de la même sentence que les deux précédents restent toujours introuvable, sa maison a d’ailleurs fait l’objet d’une sévère fouille, par les forces de police qui n’ont trouvé personne.   Les inscriptions homophobes telles que: <<famille de pede…lesbienne>> ont été marquées sur leurs murs par le camp des MBOLLO  nous apprend-on.

hurinews.com

Louis MBANGA
par Louis MBANGA juillet 26, 2017 05:54 Mise à jour