Cameroun : Soins d’urgence : Argent d’accord, prise en charge d’abord

Louis MBANGA
par Louis MBANGA août 18, 2015 19:35

Cameroun : Soins d’urgence : Argent d’accord, prise en charge d’abord

Tel semble être le crédo qui a sous-tendu l’allocution du ministre de la Santé publique ce mardi 18 août 2015, à l’occasion de la cérémonie d’inauguration du Centre des urgences de Yaoundé. André Mama Fouda a également prescrit aux personnels du Centre un accueil humanisé des patients.
Fini l’achat des seringues, des gants de soins, de l’alcool, du coton et bien d’autres produits pharmaceutiques préalables au passage du malade au bloc opératoire. Désormais, il sera possible à celui dont la situation nécessite une intervention d’urgence d’être prise en charge gratuitement dès son arrivée à l’hôpital. C’est en tout cas l’annonce faite ce mardi 18 août 2015 par le ministre de la Santé publique, André Mama Fouda. C’était à l’occasion de la cérémonie d’inauguration du Centre national des urgences de Yaoundé (Cury), laquelle était présidée par le Premier Ministre.
Dans son allocution, le ministre de la Santé a tenu à préciser que gratuité dès l’arrivée du malade aux urgences ne veut pas dire gratuité totale : « cela n’exclut pas que la famille qui accompagne le malade, prenne en son nom des engagements pour le paiement de la facture, en effet, les soins ne sont pas gratuits au Cameroun », a souligné André Mama Fouda. S’adressant aux personnels de cet établissement hospitalier, le ministre a prescrit un accueil humanisé des patients.

???????????????????????????????

Le Premier Ministre , Philémon Yang, coupant le ruban symbolique

Koica
Fruit de la coopération entre le Cameroun et la Corée du Sud, le Cury, dont la pose de la première a eu lieu le 18 janvier 2012, a été co-financé par l’Agence de coopération sud-coréenne (Koica) à hauteur de 1 965 000 000 de F Cfa et par l’Etat du Cameroun à 1 335 000 000 de F Cfa. Soit un coût global 3 300 000 000 F Cfa. Le joyau architectural, d’une capacité de 50 lits, est bâti sur une superficie de 4 500 m2.

???????????????????????????????
Dans cet édifice de R+2 (rez-de chaussée+2 étages), on retrouve des pavillons tels qu’une salle de traitement des grands brûlés, une autre dédiée à la prise en charge des traumatisés graves, un bloc opératoire de 2 salles d’opération, une imagerie médicale et d’exploration fonctionnelle, une salle de réanimation. L’équipe médicale camerounaise bénéficiera de l’appui de l’expertise technique coréenne d’une trentaine de personnes dont 2 médecins. Dans son discours, l’ambassadeur de Corée du Sud au Cameroun, Lim Jae-Hoon, a indiqué que « la Corée attribue une importance capitale à la médecine des urgences, ayant un modèle qui sert de référence pour d’autres pays ».
hurinews.com

Louis MBANGA
par Louis MBANGA août 18, 2015 19:35