Cameroun: Télévision numérique: La Ligue des consommateurs dénonce l’attentisme de l’Etat

Louis MBANGA
par Louis MBANGA juin 23, 2015 14:56

Cameroun: Télévision numérique: La Ligue des consommateurs dénonce l’attentisme de l’Etat

Son président a donné un point de presse le 22 juin 2015 au cours duquel il annonce des actions fortes en vue de préserver les consommateurs d’éventuels inconforts.

« C’est à l’issue d’un sondage effectué ce weekend dans les rues de la capitale politique et sur internet qu’on en arrive à 3000 frs le prix du décodeur », a précisé le président de la Ligue camerounaise des consommateurs (Lcc) lors de la conférence qu’il a donné à son siège le 22 juin 2015. D’après Delors Magbellan Kamseu Kamgaing, ce sondage révèle que les Camerounais ne sont pas au courant de la transition qui leur a été imposée. Une situation qui pourrait entrainer pour le consommateur d’importants désagréménts. Le Gouvernement se doit donc d’assumer de trouver des mesures de compensation. Pour le président de la Lcc, les pouvoirs publics n’ont pas organisé une véritable campagne de sensibilisation préparant les usagers au basculement.
Delai de passage non-respecté
Ce qui fache le plus dans cette affaire, c’est le non-respect par le Gouvernement du délai de passage au numérique pourtant fixé au 17 juin 2015, contrairement aux promesses fermes du ministre de la Communication, Issa Tchiroma, faites le 22 octobre 2014. A titre de rappel, avait indiqué le Mincom, l’Etat sera à la hauteur de ses responsabilités. Une situation d’échec que, selon Delor Magellan Kamseu Kamgaing, ne doit pas assumer le consommateur.
???????????????????????????????
Par ailleurs, la Lcc demande au Gouvernement du Cameroun de supprimer la Tva et les droits de douane sur les décodeurs qui seront certainement importés, du moment où les Pme locales n’ont pas été associées à la fabrication de ces décodeurs. Ce d’autant plus que les usagers obligatoirement devront s’adapter à la nouvelle donne. La Lcc fustige également les contre-vérités de l’Etat qui ont indiqué qu’au début du mois de jullet (dans quelques jours), ils seront prêts. Comment sera-t-il possible de « numériser » le territoire nationale en si peu de temps. L’Etat doit fixer un délai raisonnable, estime Delor Kamgaing. Dans tous les cas, « si le gouvernement ne prend pas en compte ces propositions, nous serons obligés manifester pacifiquement notre colère devant le ministère de la communication » a-t-il conclu.
???????????????????????????????
Rappelons que la ligue camerounaise des consommateurs, qui n’est pas à sa première sortie, a été stoppée nette dans ses revendications contre les déagréments provoqués par Eneo par le sous-prefet de Yaoundé III, en ce qui concerne la fourniture du de l’Energie électrique le 15 juin dernier. La Lcc a décidé de porter plainte contre le sous-préfet de Yaoundé III, Benjamin Mboutou devant le Tribunal de grande instance du Mfoundi. Et pourtant, la Lcc avait opté pour de demande à manifestation publique auprès de l’Autorité dministrative le lundi 8 juin 2015. Cette déclaration prévoyait que l’association entendait crier son ras-le-bol (l’indignation des populations) à la date convenu entre 9h et 10h, devant le siège d’Eneo Centre-Sud-Est.
Bertin Ndo
Louis MBANGA
par Louis MBANGA juin 23, 2015 14:56