Cameroun : Torturé par la police : Ibrahim Bello admis au Centre des handicapés

Louis MBANGA
par Louis MBANGA août 15, 2017 09:05

Cameroun : Torturé par la police : Ibrahim Bello admis au Centre des handicapés

Grandes Lignes

  • Après avoir séjourné pendant plusieurs mois à l’hôpital central de Yaoundé, Ibrahim Bello, victime de tortures dans un poste de police à Ombessa, a été transféré le 7 août dernier au Centre de réhabilitation des personnes handicapées.

Articles Similaires

Après avoir séjourné pendant plusieurs mois à l’hôpital central de Yaoundé, Ibrahim Bello, victime de tortures dans un poste de police à Ombessa, a été transféré le 7 août dernier au Centre de réhabilitation des personnes handicapées.

Une rééducation fonctionnelle. Un appareillage ultramoderne constitué d’un fauteuil roulant et des prothèses de dernière génération. Une prise en charge psychosociale et la reconversion socio-professionnelle. Telles sont les grandes lignes du cahier de charge assigné par l’Etat au Centre National de Réhabilitation des Personnes Handicapées Cardinal Paul Emile LEGER (CNRPH) de Yaoundé, au profit du jeune Ibrahim Bello.

ibrahimD’après un communiqué de l’ONG Mandela Center parvenu à notre rédaction, c’est depuis le 7 août dernier que le jeune homme séjourne au CNRPH. Victime d’acte de tortures dans un poste de police à Ombessa (110km au nord de Yaoundé) où il a séjourné entre le 5 et le 7 février dernier, le jeune homme a été soupçonné de tentative de vol d’un véhicule appartenant à un agent d’affaires. Ibrahim Bello a été transféré d’une clinique de la localité pour l’hôpital central de Yaoundé fin mars dernier.

Dans cet établissement hospitalier, Ibrahim Bello a été pris en charge par l’Etat. Mandela Center a annoncé dans son communiqué qu’elle veillera à ce que le Centre respecte scrupuleusement les points de son cahier de charge énumérés ci-dessous. Au cours d’un point de presse en avril dernier, un consortium d’ONG (auquel Mandela Center fait partie) a appelé l’Etat du Cameroun à sanctionner les fonctionnaires de police responsables de ces actes de tortures vis-à-vis du jeune Ibrahim Bello.

hurinews.com

Louis MBANGA
par Louis MBANGA août 15, 2017 09:05