Cameroun : Vie des ONG : L’ACAFEJ, au service des droits de la femme et de la jeune fille

Louis MBANGA
par Louis MBANGA avril 24, 2017 07:53

Cameroun : Vie des ONG : L’ACAFEJ, au service des droits de la femme et de la jeune fille

Depuis 28 ans, l’Association camerounaise des femmes juristes se déploie sur le terrain de l’émancipation de la femme.

Mariages précoces, violences faites aux femmes, viol, repassage des seins, excisions…L’Association camerounaise des femmes juristes (ACAFEJ) ne laisse nulle place où les violations des droits de la femme camerounaise ne passent et repassent. Composé d’avocates, de magistrates, d’officiers de police judiciaires, d’huissiers de justice, de notaires et autres juristes d’entreprises, l’ACAFEJ est une organisation active dans le domaine de l’émancipation de la femme et de la jeune.

C’est en 1989 que l’ACAFEJ est portée sur les fonts baptismaux par l’universitaire Dr Nicole Claire Ndoko. Composée de plus de 200 membres, l’association se déploie à travers plusieurs sections sur le territoire camerounais. Dans des centres d’aides et des cliniques juridiques, l’ACAFEJ distille des conseils juridiques à des milliers de femmes et de jeunes filles. Dans le cadre du projet « clinique mobile », l’ACAFEJ effectue des descentes sur le terrain afin de sensibiliser la gent féminine sur leurs droits fondamentaux.

acafej 2

Des membres de l’Acafej au siège de l’association à Yaoundé

Comme autre activité, l’ACAFEJ publie des documents de vulgarisation du droit, apporte une assistance judiciaire aux femmes et mineurs incarcérés, organise des activités de plaidoyer, fait paraître un organe d’information intitulé «Justice et solidarité  ». L’ACAFEJ bénéficie du partenariat du ministère de la Promotion de la femme et de la famille, du ministère de la Justice, du ministère des Relations extérieures, de la coopération canadienne, de la Banque africaine de développement, de l’Agence internationale de la Francophonie, etc. L’ACAFEJ est membre de la Fédération des Juristes Africaines, du Réseau des Cliniques et Centres d’Aide juridiques des femmes en Francophonie et du Collectif des Organisations de promotion des femmes du Cameroun.

La rédaction

 

 

 

Louis MBANGA
par Louis MBANGA avril 24, 2017 07:53