Cameroun: Violation des droits de l’homme: Une conférence-débat prévue le 26 novembre prochain à Paris

Louis MBANGA
par Louis MBANGA novembre 7, 2014 14:40 Mise à jour

Cameroun: Violation des droits de l’homme: Une conférence-débat prévue le 26 novembre prochain à Paris

Guerandi Mbara, symbole de la violation des droits de l'homme par le pouvoir camerounais ces derniers mois

Guerandi Mbara, symbole de la violation des droits de l’homme par le pouvoir camerounais ces derniers mois

Au menu de cette concertation organisée par le Comité de libération des prisonniers politiques au Cameroun, la situation des prisonniers politiques tels que Marafa Hamidou Yaya, Enoh Meyomesse, le cas Guerandi Mbara et l’escalade répressive vis-à-vis des étudiants et journalistes ces derniers mois.

L’actualité des droits de l’homme  ces derniers mois au Cameroun préoccupe au plus haut point le Comité de libération des prisonniers politiques au Cameroun (Cl2p). Le mouvement lancé le 3 mai dernier à Paris avec pour objectif d’œuvrer à la libération des prisonniers d’opinion au Cameroun organise le 26 novembre prochain dans la capitale française une concertation sur la situation des réfugiés et des prisonniers politiques camerounais.

le logo du Cl2p

le logo du Cl2p

Il est prévu ce jour-là un exposé de Georges Dougueli, journaliste de Jeune Afrique, sur la situation de Guerandi Mbara, de Marafa Hamidou Yaya et des autres victimes de la répression politique au Cameroun.

Sont attendus à cette conférence qui aura lieu précisément à la Chocolaterie, 247 rue du Faubourg Saint-Martin à Paris, des journalistes, des représentants de la presse camerounaise, les Ong telles qu’Amnesty International, Human Right Watch et la Fédération Internationale des droits de l’homme.

Cette initiative du Cl2p part d’un constat: celui de la répression du pouvoir camerounais qui s’abat sur les hommes politiques, les étudiants et les journalistes depuis quelques mois déjà.

Michel Biem Tong

Louis MBANGA
par Louis MBANGA novembre 7, 2014 14:40 Mise à jour