Cameroun:Education de base: Un forum pour repenser la gestion des fonds scolaires

Louis MBANGA
par Louis MBANGA juin 6, 2015 13:31 Mise à jour

Cameroun:Education de base: Un forum pour repenser la gestion des fonds scolaires

Organisée par l’Ong Nouveaux Droits de l’Homme ce vendredi 5 juin 2015 à Yaoundé, cette plate-forme d’échange entre membres de la communauté éducative avait pour but d’esquisser des solutions en vue d’asseoir une meilleure qualité de la gestion des fonds scolaires dans les établissements d’enseignement primaire publique, dans un contexte de décentralisation.

La gouvernance des fonds scolaires dans les écoles primaires a du plomb dans l’aile. Ce malgré le contexte de la décentralisation qui induit le droit de regard des parents d’élève sur la bonne gestion de ces fonds pour une éducation de qualité. A Nouveau Droits de l’Homme-Cameroun (Ndh-Cameroun), on en a pris conscience. D’où l’organisation ce vendredi 5 juin 2015 au Meumi Hotel, sis au quartier Nkol Eton à Yaoundé, d’un forum de concertation des acteurs de la communauté éducative sur la gouvernance des fonds scolaires. Ce forum, initié en collaboration avec le Programme d’appui à la société civile et l’Association Koffi Annan pour la protection des droits de l’homme et la paix, s’inscrit dans le cadre de la mise en oeuvre du projet Gouvernance des Fonds Scolaires qui se déploie depuis 9 mois dans les villes de Yaoundé et de Bafoussam.

???????????????????????????????

photo de famille

 

Du rapport d’étude sur la gouvernance des fonds scolaires présenté à cette occasion par Cyrille Rolande Bechon, directrice exécutive de Ndh-Cameroun, il ressort entre autres que les ressources transférées par l’Etat aux collectivités territoriales décentralisées (mairies) est très limitées par rapports au compétences affectées à ces dernières, la participation limitée des parents à la vie des écoles,  le coût élevé des frais d’Apee (Association des parents d’élèves et enseignants) malgré la suppression des frais exigibles, le déficit de compétence managériale des personnes impliquées dans la gestion des fonds scolaires, notamment les responsables d’Apee, taux de corruption élevé, etc.

Au bout des échanges aussi bien en panels qu’en commissions, pas mal de recommandations ont été faites. Notamment l’appel à tous les acteurs du secteur éducatif à oeuvrer pour l’effectivité des conseils d’école dans les établissements scolaire primaire, la gratuité effective de l’école primaire, la mise à la disposition des école des budgets conséquents par le gouvernement, la priorisation dans les budgets communaux du financement de l’éducation de base, etc. Près d’une cinquantaine de participants (enseigants, président d’Apee, responsables d’école et du ministère de l’Education de base…) ont pris part à ce forum.

hurinews.com

???????????????????????????????

Des participants suivant un exposé de la directrice exécutive de Ndh-Cameroun, Cyrille Rolande Bechon

 

???????????????????????????????

Discours d’ouverture du représentant du ministère de l’Administration territoriale

 

 

 

 

Louis MBANGA
par Louis MBANGA juin 6, 2015 13:31 Mise à jour