Cameroun:Humanitaire:Le Cercle des Enfants au secours des veuves et orphelins de guerre

Louis MBANGA
par Louis MBANGA novembre 30, 2015 04:25

Cameroun:Humanitaire:Le Cercle des Enfants au secours des veuves et orphelins de guerre

A l’occasion de son 10e anniversaire, l’Ong qui défend les droits des enfants a offert dimanche 29 novembre dernier à Yaoundé des dons aux enfants et épouses de soldats morts sur le champ de la guerre contre Boko Haram au Cameroun et dans certains pays voisins.

Des jeux, du chant, de la danse. De quoi redonner  du sourire. Un sourire qui irradiait le visage des  300 orphelins de guerre camerounais, tchadiens, nigérians et nigériens présents  aux festivités commémoratives du 10e anniversaire de l’ONG Cercle des Enfants. « Un sourire pour les orphelins de guerre », est d’ailleurs le thème qui a sous-tendu ces festivités. La cérémonie qui s’est tenue dimanche 29 novembre a eu pour cadre le Hilton Hotel de Yaoundé. Une cérémonie haute en couleur à laquelle ont pris part des hautes personnalités de la République et des membres du corps diplomatique.

Déguster un produit connu et apprécié, jouer et se divertir ensemble, sourire sans tourner la tête le temps d’une journée, en communion, s’en souvenir en rentrant à la maison avec un kit. Tel a été le fil d’Ariane des festivités. Des cadeaux, les orphelins de guerre en ont eu plein les bras, dont des jeux pour enfants.

??????????

La présidente fondatrice du Cercle des Enfants et des orphelins de guerre autour du gâteau du 10e anniversaire de l’ONG

300 000 F Cfa pour les veuves

Les veuves des soldats morts au champ de bataille n’ont pas été oubliées. D’après la présidente fondatrice de l’Ong Cercle des Enfants, Françoise Etoa, un chèque allant de 300 000 F Cfa à 400 000 F Cfa : « cet argent leur permettra de se lancer dans le commerce de proximité, ma mère était une commerçante et c’est son activité qui nous a élevé », explique Françoise Etoa.

Créé en 2005, le Cercle des Enfants a pour but de contribuer à la promotion de la santé, de l’éducation et des droits fondamentaux des enfants d’Afrique en partenariat avec l’Association internationale de la promotion de la langue française. Cette dernière a à son actif La Maison de la Francophonie à Bata, en Guinée Equatoriale.

Michel BIEM TONG

??????????

Mme Françoise Etoa lors de son allocution de circonstance

??????????

Les invités attablés

 

 

Louis MBANGA
par Louis MBANGA novembre 30, 2015 04:25