Cameroun:L’Asma appelle à l’évacuation du prisonnier politique Marafa H.Yaya

Louis MBANGA
par Louis MBANGA juin 27, 2015 21:53 Mise à jour

Cameroun:L’Asma appelle à l’évacuation du prisonnier politique Marafa H.Yaya

L’ancien ministre est interné dans un hôpital de Yaoundé depuis plus d’une semaine. L’Action solidaire pour Marafa (Asma) souhaite que ce dernier, incarcéré depuis avril 2012 pour « malversations financières », soit évacué à l’étranger pour des raisons humanitaires.

Et de trois pour l’hospitalisation de Marafa Hamidou Yaya. Depuis le week end dernier, l’ancien ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation est hospitalisé à l’hôpital général de Yaoundé. L’année dernière, Marafa a dû par deux fois être extrait de sa cellule du secrétariat d’Etat à la défense (gendarmerie nationale) puis  conduit au Centre hospitalier universitaire (Chu) pour se faire soigner. Face à la dégradation de l’état de santé de l’ancien proche collaborateur de Paul Biya, l’Action solidaire pour Marafa (Asma) s’inquiète.

Dans une alerte publiée le 25 juin dernier sur son site internet, l’Asma, association  de Camerounais basée en Belgique qui milite pour la libération de Marafa Hamidou Yaya, indique que « pour des raisons humanitaires, Marafa Hamidou Yaya devrait être libéré afin de recevoir des soins appropriés dans des institutions de référence ». D’après l’Asma, cette nouvelle hospitalisation du prisonnier politique  met à nu « l’incapacité des structures hospitalières locales à endiguer ses problèmes de santé ».

image asma

Paul Biya interpellé

Aussi, l’Asma lance t-elle un appel au chef de l’Etat camerounais, Paul Biya pour la « libération immédiate » :« Marafa est en prison uniquement du seul fait de la volonté de Paul Biya et nous le tiendrons pour unique responsable de tout ce qui pourra arriver à Marafa Hamidou Yaya », promet le mouvement. L’association se tourne également vers la communauté internationale afin qu’elle puisse « se mobiliser et de faire pression sur ce régime afin qu’ensemble nous puissions obtenir sa libération ».

Incarcéré depuis le 16 avril 2012 pour malversations financières dans le cadre de l’achat d’un avion présidentiel, Marafa Hamidou Yaya ne sera condamné à 25 ans de prison en septembre de la même année que pour « complicité intellectuelle » de détournement. Depuis 2013, des Ong de défense des droits de l’homme tout comme le département d’Etat américain le considère comme un prisonnier politique.

hurinews.com

L’intégralité de l’alerte de l’Asma dans ce lien  http://asmarafa.over-blog.com/2015/06/pour-des-raisons-humanitaires-marafa-hamidou-yaya-devrait-etre-libere-afin-de-recevoir-des-soins-appropries-dans-les-institutions-de-re.html

Louis MBANGA
par Louis MBANGA juin 27, 2015 21:53 Mise à jour