Cameroun:Médias: La police intimide au journal Mutations, le SNJC dénonce

Louis MBANGA
par Louis MBANGA juillet 30, 2015 09:25

Cameroun:Médias: La police intimide au journal Mutations, le SNJC dénonce

Suite à un article  publié par le journal Mutations lundi dernier faisant état d’insultes entre deux membres du Gouvernement au cours d’une réunion des élites du département de la Lekié, le signataire de l’article a été convoqué mardi dernier à la police judiciaire. Ce que dénonce le Syndicat national des journalistes camerounais (Snjc) dont voici l’intégralité du communiqué.

Ce mercredi 29 juillet 2015, Yanick Yemga, journaliste au quotidien privé Mutations, a été invité à se présenter à la direction de la Police judiciaire à Yaoundé. Une convocation verbale du directeur de la Pj lui a été transmise par les soins de Xavier Messe(notre photo), directeur de publication de Mutations, lui-même convoqué verbalement et entendu dans l’après-midi du 29 juillet.

Le 28 juillet 2015, l’officier de police principal Boyokono avait violé la salle de rédaction du quotidien Mutations, sous prétexte qu’il voulait rencontre M. Xavier Messe.

Les journalistes du quotidien Mutations soupçonnent la police d’une tentative d’intimidation au bénéfice d’un membre du gouvernement, qui serait soit Henri Eyebe Ayissi soit Ndong Soumhet. Le 28 juillet, Mutations avait publié un article intitulé, « ridicule : Eyebe Ayissi et Ndong Soumhet s’insultent en public ».

Dans l’urgence, le Syndicat national des journalistes du Cameroun (Snjc) saisi du dossier, conseille à Yanick Yemga de ne pas se présenter à la police judiciaire jusqu’à ce qu’une convocation en bonne et due forme lui soit notifiée. Le Snjc lui demande par ailleurs de transmettre à son Bureau exécutif national une éventuelle convocation matérielle, pour bénéficier d’une assistance judiciaire.

Le Snjc condamne la violation de l’espace rédactionnelle de Mutations et s’étonne du silence des employés de cette entreprise de presse face à une intrusion illégale et malveillante.

Le Bureau exécutif national du Snjc a saisi Monsieur le délégué général à la Sûreté nationale, pour le prier de bien vouloir rappeler le directeur de la Police judiciaire à l’ordre, et de lui indiquer que la Pj n’est pas une Cour d’injustice.

Le Snjc demande à la section régionale Snjc/Centre de mobiliser les journalistes de Yaoundé pour porter assistance à Yanick Yemga.

Fait à Douala, le 29 juillet 2015

Denis Nkwebo, président a. i.

 

Louis MBANGA
par Louis MBANGA juillet 30, 2015 09:25