Articles dans la catégorie

Dernières Infos

La Coordonnatrice Nationale du Forum des Femmes Autochtones (FFAC) a remporté ce prix pour son combat en faveur de la jeune fille Mbororo au cours d’une cérémonie qui s’est tenue à Londres en Angleterre.

Le prélat se cache derrière sa proximité avec le chef de l’Etat, Paul Biya pour minimiser son crime présumé. La victime abusée sexuellement dans un état de santé critique. Le ministère de la Justice, la Commission nationale des droits de l’homme et le clergé restent muets. La famille de la fillette dans le désarroi.

Dans un communiqué rendu public le 17 novembre dernier, le Haut-commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme appelle à un dialogue politique constructif pour une résolution de la crise anglophone.

La problématique de la détention illégale, ses conséquences sociales et les modalités d’indemnisation était au centre d’une session de formation-échange organisée du 15 au 16 novembre dernier à Yaoundé par le Centre d’orientation éducative du Cameroun.

Dans une alerte transmise à notre rédaction, le Réseau des défenseurs des droits humains en Afrique centrale (Redhac) appelle à l’abandon des poursuites contre l’ancien directeur général de la Cameroon Radio and Television, Amadou Vamoulké, l’accusation n’ayant pas de témoins.

Membres d’Avocats Sans Frontières-Humanitaire, ces avocats rencontreront ce mercredi à 12H le jeune Michael Feumba, détenu à la prison centrale de Yaoundé depuis fin avril 2015. Pour avoir retrouvé un téléphone qui s’est avéré être celui de William Fouda, fils d’un conseiller de Paul Biya, ce jeune enseignant et étudiant de 26 ans est accusé de coaction d’assassinat.

La concubine du fils du contre-amiral Joseph Fouda, conseiller spécial de Paul Biya, a déclaré devant le juge d’instruction avoir reçu à quelques heures de son assassinat, des menaces au téléphone venant des personnes qui lui reprochait de rendre la victime inaccessible. Mais la justice a choisi d’ignorer ces personnes pour s’en prendre aux lampistes.

Accusé de « complicité d’assassinat » du fils du contre-amiral Joseph Fouda, conseiller spécial du président Paul Biya, Michaël Feumba clame son innocence et dit être en prison pour avoir retrouvé le téléphone portable de la victime quelques jours après son assassinat.

Dans une lettre ouverte adressée au Conseil de Sécurité des Nations Unies le 6 novembre dernier, des organisations de défense des droits de l’homme tant centrafricaines qu’internationales dont Human Right Watch et la Fédération internationale des ligues des droits de l’hommme (FIDH) appellent au renouvèlement du mandat de la MINUSCA ainsi qu’au renforcement de ses effectifs dans le but de lutter contre l’insécurité de plus en plus préoccupantes en RCA et de favoriser l’acheminement de l’aide humanitaire au personnes nécessiteuses. Cette correspondance est adressée alors que le mandat de la MINUSCA expire le 15 novembre prochain. Ci-dessous, l’intégralité de la correspondance :

L’avocate franco-camerounaise rebondit au sein de l’Ordre des avocats de France après avoir été détenu arbitrairement au Cameroun pendant plus de 6 ans.