Centrafrique : Johnny Vianney Bissakonou : L’exilé de la Séléka

Louis MBANGA
par Louis MBANGA janvier 12, 2015 13:37 Mise à jour

Centrafrique : Johnny Vianney Bissakonou : L’exilé de la Séléka

Johnny Vianney Bissakonou

Le journaliste et blogueur centrafricain, en exil en France depuis fin décembre 2013, continue d’entretenir sa passion pour le journalisme et suit de près les évènements sanglants qui ont cours dans son pays d’origine.

C’est à la Maison des Journalistes, une association française qui accueille les journalistes persécutés dans leurs pays, que Johnny Vianney Bissakonou a trouvé refuge le 29 décembre 2013. Soit neuf mois après le renversement du président François Bozizé par les rebelles de la Séléka et au moment où cette coalition de forces rebelles affrontait les anti-Balakas.

Alors animateur à la radio Ndeke Luka, le célèbre journaliste centrafricain était accusé par la Séléka d’avoir le verbe assez critique à leur égard. Sa tête était donc mise à prix. Sentant le danger le guetter, Vianney Bissakonou n’a eu d’autres choix que de prendre la poudre d’escampette. En effet, le journaliste dénonçait les exactions de la Séléka sur les populations civiles.

Prix

Installé en France depuis un an, Johnny Vianney Bissakonou est très sollicité par les médias hexagonaux lorsqu’il s’agit de débattre sur la Centrafrique, son pays d’origine. Tv5 Monde, France, Rfi sont entre autres les médias qui lui offre des tribunes pour expliquer les origines de la guerre en Rca.

Blogueur, Johnny Vianney Bissakonou entretient sa passion pour le journalisme à travers plusieurs plates-formes telles que les Echos de Centrafrique, l’œil de l’exilé. Des prix, Vianney en a également décroché. En 2009 à Yaoundé au Cameroun, il a décroché le prix du meilleur magazine de lutte contre le sida en milieu jeune lors du Forum Régional des Jeunes de la CEMAC en lutte contre le Sida (FREJES). En 2014, il a fait partie des 100 héros de l’information selon l’Ong Reporters sans frontières.

Patience Zoba

Louis MBANGA
par Louis MBANGA janvier 12, 2015 13:37 Mise à jour

Abonnez-vous à notre newsletter