Crise au Gabon et en RDC : L’appel de la Coalition des jeunes Mon Union Africaine

Louis MBANGA
par Louis MBANGA septembre 21, 2016 05:38

Crise au Gabon et en RDC : L’appel de la Coalition des jeunes Mon Union Africaine

Grandes Lignes

  • A l’occasion de la journée internationale de la paix qui se célèbre ce mercredi 21 septembre 2016, des associations de jeunes réunis au sein de la Coalition des Jeunes Mon Union Africaine, sous l’égide de l’ONG Nouveaux Droits de l’Homme-Cameroun, se sont dits préoccupés par la situation politique au Gabon et en République Démocratique du Congo. En conclave ce mardi 20 septembre 2016 à Yaoundé, la Coalition a appelé à la culture des élections libres et transparentes pour une paix durable en Afrique. Ci-dessous, l’intégralité de la déclaration :

Articles Similaires

A l’occasion de la journée internationale de la paix qui se célèbre ce mercredi 21 septembre 2016, des associations de jeunes réunis au sein de la Coalition des Jeunes Mon Union Africaine, sous l’égide de l’ONG Nouveaux Droits de l’Homme-Cameroun, se sont dits préoccupés par la situation politique au Gabon et en République Démocratique du Congo. En conclave ce mardi 20 septembre 2016 à Yaoundé, la Coalition a appelé à la culture des élections libres et transparentes pour une paix durable en Afrique. Ci-dessous, l’intégralité de la déclaration :

Convaincus que la jeunesse est la plus grande richesse de l’Afrique, et que par la participation pleine et active de celle-ci, les Africains peuvent surmonter les difficultés auxquelles ils sont confrontés ;

Préoccupés par l’actualité du Gabon et de la situation de la RDC et du rôle joué ou que peuvent jouer les jeunes dans de pareilles situations ;

Ayant à l’esprit la Charte Africaine de la Jeunesse et le Document de politique Nationale de la Jeunesse au Cameroun notamment en ses axes stratégiques 5 (Participation à la vie de la société et au processus de prise de décision) et 7 (Droits de l’Homme et Culture de la paix) ;

Conscients de nombreux défis auxquels est confrontée la jeunesse camerounaise en vue de son plein épanouissement et du développement du Cameroun ;

Conscients du contexte sécuritaire lié à la lutte contre la secte islamique Boko Haram ;

Considérant d’une part les appels croissants des jeunes camerounais et leur enthousiasme à participer activement à la gestion de la chose publique et d’autre part les échéances électorales de 2018 ;

ndh-3

Le conclave

 

Les mouvements, groupes et associations de jeunesse laïcs et confessionnels réunis au sein de la « Coalition des Jeunes Mon Union Africaine », saisissent l’opportunité de cette journée du 21 Septembre, Journée internationale de la Paix pour :

– Réaffirmer leur attachement à la paix et à la non-violence, tout en rappelant qu’une paix durable passe par des élections libres et transparentes ;

– Réitérer leur attachement aux valeurs démocratiques et citoyennes et à la protection des droits de l’Homme, seules garanties d’une société camerounaise ou règnent justice sociale et paix ;

– Souligner leur engagement panafricain en vue de la consolidation de la paix, de la sécurité et de la démocratie sur le continent Africain ; Dès lors, les organisations membres de la Coalition : S’engagent à :

  1. Mener des actions adaptées visant à développer chez les jeunes une culture de paix et de tolérance ;
  2. Mener des actions pour une participation active des jeunes à tous les niveaux dans les processus de prise de décision et de gouvernance ;
  3. Entretenir et maintenir un contact permanent avec le ministère de la jeunesse et toutes les autres institutions compétentes œuvrant en vue du plein épanouissement des jeunes ;
  4. Répondre promptement à chaque sollicitation pertinente visant une meilleure internalisation de la Charte Africaine de la Jeunesse, ratifié par le Cameroun en 2011.

Dans cette perspective, la « Coalition des Jeunes Mon Union Africaine », recommande :

ndh-2

Au MINJEC et autres ministères compétents :

Ø 1. De développer des mécanismes concrets visant une meilleure internalisation de la CAJ tels qu’un mécanisme participatif national de coordination et suivi de la mise en œuvre de la CAJ au Cameroun ;

  1. De renforcer et multiplier les programmes de formation, sensibilisation des jeunes sur le processus électoral, la démocratie et la Paix ;
  2. De renforcer leur soutien technique, matériel et financier en faveur des initiatives pour la promotion de l’engagement civique, la démocratie, la Paix et droits des jeunes en général sur tout l’ensemble du territoire ;
  3. De créer et renforcer des espaces de concertation et d’échanges pour faciliter l’expression des jeunes ;
  4. De multiplier les cadres d’échanges et de dialogue entre les jeunes camerounais et jeunes d’autres pays africains.

Aux leaders de partis politiques

Ø 1. De préparer les jeunes à prendre des postes de leadership au sein de leur parti et dans les listes de candidature ;

  1. De renforcer leur soutien technique, matériel et financier en faveur des initiatives pour la promotion de l’engagement civique, la démocratie et la Paix ;
  2. De renforcer, multiplier et soutenir des initiatives d’éducation et formation des jeunes sur la culture juridique et politique de la jeunesse (le processus électoral et sur la nécessité de voter) ;
  3. De faciliter le dialogue et échanges entre les ailes jeunes de leurs partis politiques sur leur programme politique et de le mettre sur la place publique.
  4. De faciliter le dialogue et échanges entre les organisations des jeunes et leurs partis politiques.

ndh

Aux médias

  1. De multiplier les opportunités de contribution des jeunes leaders de tous les bords sur les questions électives et de gestion des affaires publiques ;
  2. De développer des mécanismes afin de mettre à la disposition des jeunes une information fiable, crédible et en temps réel sur les questions liées à la paix, la démocratie, la gouvernance et les élections.

Aux Jeunes et Organisations des Jeunes

Ø 1. De s’éduquer, s’informer et rester attentifs aux programmes sur les questions liées à la paix, la démocratie et la gouvernance au Cameroun et en Afrique ;

  1. De s’inscrire massivement sur les listes électorales en vue des échéances électorales de 2018.

Fait à Yaoundé le 20 Septembre 2016

Pour la Coalition des Jeunes « Mon Union Africaine » :

– Association for the Promotion of Youth Leadership, Advocacy and Volunteerism (APYLAV), ndikumadvocacy2014@gmail.com, Tél: 675956499

– Association « SHARE », fodjoyet@gmail.com, Tél: 679218122;

– Association de Défense Des Droits Etudiants du Cameroun (ADDEC), thierrybatoum@yahoo.fr, Tél : 674742574

– Association Internationale des Etudiants en Sciences Economiques (AIESEC), www.aisec.net;

– Cercle de Réflexion et d’Action pour le Développement (CERAD), ceradyes@gmail.com, Tél : 675283595

– Cercle littéraire des jeunes du Cameroun (CLIJEC), asso_clijec@yahoo.fr, Tél : 677243273

– Conseil Régional de la Jeunesse pour le Centre, dominiquekoundi@yahoo.fr, Tél : 675512849

– Dynamique Mondiale Jeune (DMJ) ;

– Fondation Conseil Jeune, Conseiljeune2004@yahoo.fr, Tél : 242101603 ;

– Groupe d’Action pour la Promotion des Personnes Handicapées (GAPPH), gapphand@yahoo.fr; Tél : 697756803 ;

-SOS Jeunesse Libre, sosjeunesselibre@yahoo.fr/obamadesign@yahoo.fr, Tél : 697756803; –

-Sweet’Art Afrika, cedrickenfack@yahoo.fr, Tél: 697891575./.

Louis MBANGA
par Louis MBANGA septembre 21, 2016 05:38

Abonnez-vous à notre newsletter