Cameroun:Droits de l’homme à l’école: Les universités et grandes écoles prennent le train en marche

Louis MBANGA
par Louis MBANGA novembre 4, 2014 20:19 Mise à jour

Cameroun:Droits de l’homme à l’école: Les universités et grandes écoles prennent le train en marche

 

famille +++

Des membres de la Commission nationale des droits de l’homme en photo de famille avec les participants

 

Initiée par la Commission nationale des droits de l’homme et des libertés, une journée de concertation a été organisée  ce mardi 4 novembre à Yaoundé  à l’intention des responsables en charge des affaires académiques et des études au sein des universités et des grandes écoles.

 

Droits de l’homme dans les grandes écoles et les universités? Connait pas. Du moins pour la plupart de ces institutions de l’enseignement tertiaire. Et il n’ y a pas jusqu’aux responsables de la Commission nationale des droits de l’homme et des libertés (Cndlh) qui le reconnaissent: »pour ce qui est de l’enseignement supérieur et de la formation professionnelle, l’on observe certes des initiatives en faveur de l’enseignement des droits de l’homme dans certaines universités et grandes écoles, mais cette pratique n’est ni généralisée, ni harmonisé et l’impact de ces enseignements sur les attitudes et le comportement des apprenants n’est pas toujours perceptible », a souligné dans son discours d’ouverture le représentant du président de la Cndhl, Chemuta Divine Banda.

Un cahier pédagogique pour les droits de l’homme à l’école

La journée de concertation qui s’est tenue ce mardi 4 novembre 2014 avait pour cadre la Chambre d’agriculture de Yaoundé. Plus d’une trentaine de responsables des universités, des grandes écoles et des institutions formant aux métiers des armes (police, gendarmerie, armée, gardiens de prison) ont pris part à ces travaux.

Le cahier pédagogique pour l’éducation des droits de l'homme

Au cours des échanges qui ont duré plus de 6h de temps, il était question d’évaluer le niveau d’intégration de l’enseignement des droits de l’homme dans les universités et les grandes écoles. Des débats, il ressort que si les écoles militaires et de gendarmerie sont dans le bain de l’enseignement des droits de l’homme, les universités et les grandes écoles tardent encore à intégrer dans leurs programmes académiques le « Cahier pédagogique pour l’éducation aux droits de l’homme à l’usage des enseignants au Cameroun » (voir photo ci-dessus). Financé par le Fonds des Nations unies pour le développement, ce document  a été élaboré par les soins des administrations en charge de l’éducation et de la formation professionnelle.

Recommandations

Pour inverser la tendance, plusieurs recommandations, notamment à l’endroit du gouvernement, ont été formulées et adoptées à l’issue des travaux: favoriser l’intégration systématique des modules de droits de l’homme dans les curricula des universités; valider et adopter le Cahier pédagogique national d »éducation aux droits de l’homme, etc.

Pour mémoire, c’est le 10 décembre 2004 qu’a été adopté le Programme mondiale d’éducation dans le domaine des droits de l’homme. Ce programme qui se veut décennal est opérationnel depuis 2005 et a été matérialisé par le « Cahier pédagogique pour l’éducation aux droits de l’homme à l’usage des enseignants au Cameroun ». Le programme a déjà été mis en œuvre dans 80 établissements pilote de l’enseignement primaire et secondaire.

Michel Biem Tong

Louis MBANGA
par Louis MBANGA novembre 4, 2014 20:19 Mise à jour