Tchad : Liberté de presse : Juda Allahodoum attendu au tribunal le 2 novembre

Louis MBANGA
par Louis MBANGA octobre 29, 2017 07:24 Mise à jour

Tchad : Liberté de presse : Juda Allahodoum attendu au tribunal le 2  novembre

Grandes Lignes

  • Détenu à la maison d’arrêt de N’djamena, le directeur de publication du journal Le Visionnaire a été inculpé le 23 octobre 2017 d’ « usurpation du titre et de la fonction de journaliste et d’entrave à la procédure judiciaire en cours » par le parquet de N’djamena.

Articles Similaires

Détenu à la maison d’arrêt de N’djamena, le directeur de publication du journal Le Visionnaire a été inculpé le 23 octobre 2017 d’ « usurpation du titre et de la fonction de journaliste et d’entrave à la procédure judiciaire en cours » par le parquet de N’djamena.

tchad presse

Juda Allahodum

Ce sera la case prison pour Juda Allahodoum. Le directeur de publication du journal tchadien Le Visionnaire a été inculpé le 23 octobre dernier par le parquet de N’djamena des chefs d’« usurpation du titre et de la fonction de journaliste et d’entrave à la procédure judiciaire en cours ». Il comparaîtra le 2 novembre prochain devant les tribunaux pour répondre de ces chefs d’accusation.

Arrêté le 17 octobre dernier, le président du Patronat de la presse tchadienne a été placé en garde-à-vue à la police judiciaire. Les autorités judiciaires reprochent à Juda Allahodoum d’avoir révélé une affaire de détournement d’immatriculation d’un avion de la compagnie aérienne tchadienne aux fins de trafic d’armes, alors qu’elles avaient déjà ouvert une enquête sur cette affaire.

Plusieurs hautes personnalités tchadiennes sont impliquées dans ce scandale parmi lesquelles la Première Dame du Tchad, Idris Deby. Le Réseau des défenseurs des droits humains en Afrique centrale a, dans un communiqué publié récemment, appelé à sa libération tout comme Reporters Sans Frontières.

hurinews.com  

Louis MBANGA
par Louis MBANGA octobre 29, 2017 07:24 Mise à jour
Laisser un commentaire

Sans Commentaires

Pas encore de Commentaires!

Permettez-moi de vous raconter une histoire triste! Il n'y a pas encore de commentaires, mais vous pouvez être le premier à commenter cet article.

Laisser un commentaire

Seulement les personnes enregistrées qui peuvent laisser un commentaire.