Tchad : Trafic d’armes : Un journaliste en prison pour avoir dénoncé l’épouse d’Idris Déby

Louis MBANGA
par Louis MBANGA octobre 25, 2017 06:55

Tchad : Trafic d’armes : Un journaliste en prison pour avoir dénoncé l’épouse d’Idris Déby

Grandes Lignes

  • Juda Allahodoum, directeur de publication du journal Le Visionnaire, est en garde-à-vue à la police judiciaire depuis le 17 octobre dernier pour avoir révélé un scandale de trafic d’armes impliquant la Première Dame du Tchad, Hinda Deby. Le Réseau des défenseurs des droits humains en Afrique centrale se dit préoccupé et appelle à sa libération.

Articles Similaires

Juda Allahodoum, directeur de publication du journal Le Visionnaire, est en garde-à-vue à la police judiciaire depuis le 17 octobre dernier pour avoir révélé un scandale de trafic d’armes impliquant la Première Dame du Tchad, Hinda Deby. Le Réseau des défenseurs des droits humains en Afrique centrale se dit préoccupé et appelle à sa libération.

tchad presse

Juda Allahodum, tenant son journal

D’après un communiqué du Réseau des défenseurs des droits humains en Afrique centrale (Redhac), Juda Allahodum, directeur de publication de l’hebdomadaire Le Visionnaire et président du patronat de la presse tchadienne, est en garde-à-vue depuis le 17 octobre dernier à la Coordination  de  la  Police  Judiciaire de N’djamena où il est interdit de visite: “les charges officielles retenues contre lui restent encore inconnues”, souligne le communiqué du Redhac.

Cette arrestation intervient après une plainte du parquet de N’djamena suite à la publication d’un article dans lequel le journaliste met en cause certaines hautes personnalités tchadiennes dont l’épouse du président de la République tchadienne, Hinda Déby, dans un scandale de détournement de l’immatriculation d’un avion de la compagnie aérienne tchadienne en vue d’un trafic d’armes entre le Kazakhstan et la Syrie.

Le Réseau dénonce une détention arbitraire et en appellee à la liberation de Juda Allahodoum. Le Redhac appelle les autorités tchadiennes au respect de l’article 9 alinea 1 et 2 de la Charte africaine des droits de l’homme et des peuples ainsi que de l’article 2 de  la Loi N° / PR / 2012 portant régime de la presse au Tchad  qui protègent la liberté de presse et d’opinion.

hurinews.com                   

Louis MBANGA
par Louis MBANGA octobre 25, 2017 06:55
Laisser un commentaire

Sans Commentaires

Pas encore de Commentaires!

Permettez-moi de vous raconter une histoire triste! Il n'y a pas encore de commentaires, mais vous pouvez être le premier à commenter cet article.

Laisser un commentaire

Seulement les personnes enregistrées qui peuvent laisser un commentaire.